3 min de lecture New York

New York : ce que l'on sait de l'attaque terroriste qui a fait 8 morts

ÉCLAIRAGE - Bill de Blasio a tenu une conférence de presse, mardi 31 octobre, après qu'un homme a tué plusieurs personnes en fonçant sur la foule au volant d'une camionnette.

Un "acte de terrorisme" à Manhattan mardi 31 octobre.
Un "acte de terrorisme" à Manhattan mardi 31 octobre. Crédit : KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Mardi 31 octobre, il est 15h05 dans le sud de Manhattan lorsqu'un homme a percuté de nombreux cyclistes en prenant une piste cyclable à contre-sens, au volant d'une camionnette louée auprès de Home Depot, sur près d'un kilomètre. Cette dernière a terminé sa course en percutant un bus scolaire sur la grande artère de Houston Street.

Au moins huit personnes ont perdu la vie - six sont décédées sur place et deux sont mortes à l'hôpital - et au moins douze personnes ont été blessées dans cet "acte terroriste", a annoncé le maire de la ville, Bill de Blasio.

Lors d'une conférence de presse organisée au sud-ouest de Manhattan, en présence du chef de la police new-yorkaise et du gouverneur de l'État de New York, l'élu démocrate a également déploré "une tragédie horrible, un acte de terreur lâche".

À lire aussi
Anna Sorokin (à droite), avec la riche femme d'affaires Jayma Cardoso, lors d'une soirée Halloween à New-York. États-Unis
Qui est Anna Delvey, l'arnaqueuse de New-York ?

Qui sont les victimes ?

Parmi les huit personnes décédées, les autorités ont identifié six étrangers. Cinq ressortissants argentins ont péri. Originaires de Rosario, ils fêtaient le 30e anniversaire de la fin de leurs études", selon un communiqué officiel de Buenos Aires. 

Une femme de nationalité belge a également été tuée. Elle résidait à Roulers et visitait New York en compagnie de sa sœur et de sa mère. Par ailleurs, onze blessés ont été pris en charge par les services de secours.

Un homme de 29 ans arrêté

Le conducteur de la camionnette est un homme de 29 ans. Il a quitté son véhicule, deux armes factices - un fusil à air comprimé et un fusil de paint-ball - dans les mains. C'est alors que la police a ouvert le feu sur lui et l'a touché à l'abdomen. Blessé, l'individu, dont l'identité et le profil n'ont pas été révélés, a été transporté à l'hôpital. Il aurait crié "Allahou Akbar" avant d'être interpellé. La police évoque un "loup solitaire". C'est pourquoi aucun autre suspect n'est recherché par les enquêteurs.

L'assaillant est un citoyen ouzbek résidant dans le New Jersey. Arrivé aux États-Unis en 2010, il a préparé son geste "depuis plusieurs semaines". La police de New York cherche à reconstituer le parcours de cet homme qui n'avait jamais fait l'objet d'une enquête pour suspicions de radicalisation. Mercredi 1er novembre, le parquet fédéral de New York a annoncé l'inculpation du principal suspect pour terrorisme : soutien à une organisation terroriste étrangère et violence et destruction de véhicules.

Des liens avec l'État islamique

On sait pour l'instant qu'il s'est vanté de son attaque et qu'il est venu au moins à deux reprises à Manhattan la semaine précédant son passage à l'acte. Les enquêteurs sont convaincus qu'il s'est appliqué à suivre à la lettre les recommandations de Daesh pour des attaques solitaires. Il a laissé dans son véhicule un message sur lequel est inscrit en arabe : "Daesh vivra toujours". Il aurait voulu mourir en martyr sous les balles des policiers.Daesh a revendiqué vendredi 3 novembre l'attaque.

La parade d'Halloween maintenue

Après la sécurisation des lieux, la parade d'Halloween a été maintenue. Bill de Blasio a toutefois appelé à la vigilance. Des policiers supplémentaires vont être déployés, a-t-il annoncé.

Première réaction de Donald Trump

Le président Donald Trump a qualifié l'homme de "personne très malade et déséquilibrée" sur Twitter. "Les forces de l'ordre suivent cela de près : PAS AUX USA", a déclaré le président, lui-même natif de New York. "Nos pensées et nos prières vont à ceux touchés" par cet attentat, a ajouté la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders.

Première attaque terroriste faisant des morts depuis 2001

Il s'agit du premier attentat terroriste faisant des morts à Manhattan depuis le 11 septembre 2001. La dernière attaque jihadiste à New York date du 17 septembre 2016, lorsqu'un jeune Américain d'origine afghane, Ahmad Rahimi, a posé deux bombes dans le quartier huppé de Chelsea. Une seule a explosé, faisant une trentaine de blessés légers.

>
Attentat à New York : ce que l'on sait de l'attaque à Manhattan Crédit Image : ANDY KISS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
New York Attentat Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790756665
New York : ce que l'on sait de l'attaque terroriste qui a fait 8 morts
New York : ce que l'on sait de l'attaque terroriste qui a fait 8 morts
ÉCLAIRAGE - Bill de Blasio a tenu une conférence de presse, mardi 31 octobre, après qu'un homme a tué plusieurs personnes en fonçant sur la foule au volant d'une camionnette.
https://www.rtl.fr/actu/international/new-york-un-acte-de-terrorisme-qui-a-fait-8-morts-declare-le-maire-de-la-ville-7790756665
2017-10-31 22:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HXMDAUyidlbi2cmvgxZ3_A/330v220-2/online/image/2017/1031/7790756705_un-acte-de-terrorisme-a-manhattan-mardi-31-octobre.jpg