1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. New York : quand un tueur de rat est embauché par la mairie
1 min de lecture

New York : quand un tueur de rat est embauché par la mairie

Le maire de la ville recherche un candidat pour venir à bout des très nombreux rongeurs présents dans les rues de New York.

L’académie de médecine de Paris a alerté sur les dangers que les rats représentent
L’académie de médecine de Paris a alerté sur les dangers que les rats représentent
Crédit : AFP
Alexandre Bozio

C’est un recrutement qui peut intriguer. Ce mercredi 30 novembre, la mairie de New York a publié une offre d’emploi afin de recruter un chef "sanguinaire" qui devra s’occuper de "l’abattage" de millions de rats. Véritable fléau pour la ville, la présence de très nombreux rongeurs dans les rues de la commune est devenue un combat très important pour le maire Éric Adams : "Il n’y a RIEN que je déteste tant que les rats", a-t-il assuré sur un post Twitter qui faisait la promotion de cet emploi plutôt atypique.

L’annonce, publiée par l’élu afro-américain, détaille un poste de "directeur/trice du programme de réduction du nombre de rongeurs", qui demande une attention permanente : "il faudra s’y consacrer 24h/24 et 7j/7 avec ténacité et sens de la mise en scène". Le profil du candidat idéal est tout indiqué, "il doit être ultra-motivé, assez sanguinaire, déterminé à examiner toutes les solutions sous divers angles". Il devra aussi avoir "une aversion virulente pour la vermine" et "une réputation de teigne", ainsi qu’une première expérience dans l’urbanisme. 

Pour devenir le dératiseur numéro 1 de la mégalopole, l’annonce promet un salaire de 120 000 à 170 000 dollars par an. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire