1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mort du prince Philip : des coups de canon tirés de Londres à Gibraltar
1 min de lecture

Mort du prince Philip : des coups de canon tirés de Londres à Gibraltar

Depuis la Tour de Londres au bord de la Tamise, les châteaux d'Edimbourg ou Belfast, dans l'enclave britannique de Gibraltar, sur les navires de la Royal Navy, où il a servi pendant la Seconde guerre mondiale, le bruit des canons a retenti à 12h, samedi 10 avril.

Un coup de canon tiré à Édimbourg en hommage au prince Philip, le 10 avril 2020
Un coup de canon tiré à Édimbourg en hommage au prince Philip, le 10 avril 2020
Crédit : Andrew Milligan / POOL / AFP
Gaétan Trillat & AFP

Le Royaume-Uni a rendu hommage samedi 10 avril au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II décédé à 99 ans la veille, en tirant des salves d'artillerie depuis la Tour de Londres, mais aussi depuis les châteaux d'Edimbourg et de Belfast, dans l'enclave de Gibraltar et sur les navires de la Royal Navy où il avait servi durant la Seconde Guerre mondiale.


Les 41 coups de canon, une tradition qui remonte au Moyen-Âge, ont débuté à partir de 12h et ont retenti au rythme d'un par minute. Dès vendredi 9 avril, les cloches de l'abbaye de Westminster, où son mariage a été célébré en 1947, avaient sonné 99 fois, une fois par minute, en hommage au prince décédé à deux mois de son 100e anniversaire.

Le palais de Buckingham n'a pas annoncé les détails de l'organisation de ses funérailles. On sait cependant que conformément à ses souhaits de simplicité, et en raison de la pandémie qui a durement touché le Royaume-Uni, il ne s'agira pas de funérailles d'Etat. Sa dépouille reposera au château de Windsor avant des funérailles à la chapelle St George.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/