1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mort de George Floyd : mesures de sécurité renforcées avant l'annonce du verdict
2 min de lecture

Mort de George Floyd : mesures de sécurité renforcées avant l'annonce du verdict

Les tensions se font sentir à l’approche du verdict du procès de Derek Chauvin. Lundi, la défense a tenté de changer le discours dominant pour semer le doute au sein du jury.

Un portrait de George Floyd devant Dogwood Coffee le 31 mars 2021 à Minneapolis, Minnesota.
Un portrait de George Floyd devant Dogwood Coffee le 31 mars 2021 à Minneapolis, Minnesota.
Crédit : Stephen Maturen / GETTY IMAGES AMÉRIQUE DU NORD / Getty Images via AFP
Mort de George Floyd : derniers débats avant le verdict tant attendu
03:38
Lionel Gendron - édité par Florise Vaubien

La principale actualité aux États-Unis, c’est la fin du procès de Derek Chauvin, ce policier accusé du meurtre de George Floyd. Les tensions dans le pays sont palpables à l’approche du verdict alors que se déroule ce mardi la dernière journée de ce procès. Les deux parties ont présenté leurs conclusions.

Les débats se sont concentrés sur la notion de "doute", et en particulier la notion juridique de "doute raisonnable". Pour l’accusation, il n’y en a pas. S’adressant aux 12 jurés, le procureur a estimé qu’il y a un policier qui prive d’oxygène un homme, menotté, pendant plus de 9 minutes. Le procureur ajoutant : "Ce n’était pas un geste de policier, c'était un meurtre".

L’accusation a insisté sur ces terribles 9 minutes et 29 secondes, le temps pendant lequel Derek Chauvin a appuyé son genou sur le cou de George Floyd. Une intervention qui a causé sa mort par asphyxie selon la plupart des experts qui ont témoigné devant la cour. L’accusation demande aux jurés d’avoir un raisonnement simple et direct : la réalité des faits, "c’est ce que vous avez vu sur les vidéos", a rappelé le procureur. 

La stratégie de la défense : semer le doute

Si on repend cette notion de doute, la stratégie de l’avocat de Dereck Chauvin est de faire en sorte qu’au moins un juré ait ce doute, et décide de ne pas le déclarer coupable. Car, rappelons, le verdict doit se faire à l’unanimité et c’est ce qui inquiète les proches de George Floyd et tous ceux qui veulent que justice lui soit rendue. 

À lire aussi

Alors, pour imposer un doute, l’avocat de la défense a tenté de changer le discours dominant, de "changer la narration" comme disent les Américains. Par exemple, quand on entend George Floyd supplier en disant "maman, maman". L’avocat du policier a rappelé que c’est aussi comme ça qu’il appelait sa petite amie dans l’intimité. Une remarque qui peut paraître dérisoire, mais c’est une façon de dire "Ne prenez pas tout pour argent comptant".

Un usage disproportionné de la force

Les deux axes de la défense ont été battus en brèche : Derek Chauvin aurait agi selon les procédures ? Non, a répondu le chef de la police de Minneapolis. Selon lui, il y a eu un usage disproportionné de la force. Deuxième axe : la mort serait due à une prise de drogue. Pour tous les experts, c’est à cause d’un manque d’oxygène. Mais la pollution a été également évoquée car George Floyd se trouvait à hauteur d'un pot d’échappement au moment des faits. 

Les mesures de sécurité ont été renforcées à Minneapolis et dans beaucoup de grandes villes américaines. Au début du procès, les proches de George Floyd et les militants anti-racistes étaient pessimistes, car il est rare que des policiers soient condamnés. Toutefois, il est rare aussi qu’ils soient désavoués par leur hiérarchie comme l’a été Derek Chauvin. 

Trois chefs d'accusation ont été retenus : violence volontaire ayant entraîné la mort, homicide involontaire et meurtre. Selon  les charges, il risque de 10 à 40 ans de prison. Les Américains attendent le verdict qui pourrait tomber à tout moment. Pour reprendre les mots du juge : "une question d’heures ou de semaines". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/