2 min de lecture Émeutes à Ferguson

Mort d'un jeune Noir à Ferguson : le policier échappe à toute poursuite

Le policier américain qui a abattu un jeune Noir à Ferguson a échappé à toute poursuite.

Le procureur Robert McCulloch annonce le verdict concernant le policier de Ferguson, le 24 novembre 2014
Le procureur Robert McCulloch annonce le verdict concernant le policier de Ferguson, le 24 novembre 2014 Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le policier américain Darren Wilson échappe à toute poursuite judiciaire après la mort d'un jeune Noir qu'il a abattu de six balles début août à Ferguson, Missouri, a annoncé ce lundi 24 novembre le procureur.

Après trois mois de délibérations d'un grand jury (chambre de mise en accusation) populaire, le procureur Robert McCulloch a fait cette annonce alors que des centaines de personnes s'étaient massées dans les rues de Ferguson dans l'attente de la décision, faisant craindre de nouvelles échauffourées, après les graves émeutes raciales de l'été. "Le devoir d'un grand jury est de séparer les faits de la fiction", a déclaré à la presse le procureur, les jurés "ont déterminé qu'il n'y a pas de raison suffisante d'intenter des poursuites contre l'officier Wilson".

am

"Nous sommes profondéments déçus que le tueur de notre enfant ne doive pas subir les conséquences de ses actes", déclare la famille dans un communiqué, mais demande "respectueusement que les manifestations restent paisibles".

"Il nous faut travailler ensemble à réparer ce système qui a permis que cela arrive", ajoute la famille qui mène campagne pour que chaque policier déployé dans les rues américaines soit équipé d'une caméra corporelle. A cette annonce, la mère de Michael Brown, qui se tenait devant le commissariat de Ferguson avec quelque cinq cents personnes, a éclaté en sanglot puis a été enlacée par de nombreuses personnes venues la soutenir. 

Appel au calme

À lire aussi
Une manifestation silencieuse à Saint Louis après les tragiques événements de Ferguson États-Unis
États-Unis : un Noir a pris la direction de la police de Ferguson

Face à un cordon de policiers alignés derrière des barricades, la foule a scandé "ces policiers meurtriers doivent partir !" "Ne faisons pas simplement du bruit, faisons changer les choses", a encore enjoint la famille de Michael Brown.

Le corps du jeune homme avait été laissé à la vue des passants pendant plusieurs heures, en plein soleil, ajoutant à la colère des manifestants qui y ont vu un signe de plus du mépris des forces de l'ordre pour la population noire. Une vingtaine de minutes avant cette confrontation, Michael Brown avait été filmé dans une supérette en train de voler une boîte de cigares. Le gouverneur du Missouri a lancé un appel au calme pour tenter de contenir d'éventuels débordements dans les rues à l'annonce de cette décision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Émeutes à Ferguson États-Unis Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants