1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : un Noir a pris la direction de la police de Ferguson
1 min de lecture

États-Unis : un Noir a pris la direction de la police de Ferguson

Delrish Moss, 51 ans, aura la lourde tâche de rétablir le lien brisé entre la police et la population de la ville du Missouri. En 2014, Michael Brown, un Afro-Américain de 18 ans, décédait sous les balles d'un policier blanc.

Une manifestation silencieuse à Saint Louis après les tragiques événements de Ferguson
Une manifestation silencieuse à Saint Louis après les tragiques événements de Ferguson
Crédit : AFP
Félix Roudaut & AFP

Deux ans après la mort d'un Afro-Américain tué par un policier blanc à Ferguson (États-Unis), un Noir a pris la direction de la police de la ville, lundi 9 mai. La tâche ne sera pas facile pour Delrish Moss, qui prend ses fonctions dans une ville où la confiance entre les forces de l'ordre et la population est totalement brisée. Le 9 août 2014, Michael Brown, un jeune de 18 ans au casier judiciaire vierge, était tué de six balles à bout portant par un policier alors qu'il était désarmé. Une enquête avait alors dressé un portrait accablant de la police de cette agglomération du Missouri, accusée de racisme, de harcèlement contre la population noire et de brutalités gratuites

Delrish Moss, 51 ans, qui a bâti sa réputation au sein de la police de Miami (Floride), a promis d'apporter davantage de diversité dans la police de Ferguson, une ville où les deux tiers des habitants sont noirs. Après le drame de 2014, la commune avait été secouée par des manifestations et des émeutes qui ont mis en évidence des erreurs de jugement et d'attitude des forces de l'ordre. En ayant recours à des chiens ou des blindés, elles n'avaient fait qu'accroître les tensions, comme le révèle un rapport émis par le ministère américain de la Justice. 

Plus de 50 entités de maintien de l'ordre avaient été impliquées dans les opérations de sécurisation de la ville avec, selon le ministère, "un commandement incohérent" et une "communication lacunaire" entre les différents acteurs. La police de Ferguson n'avait "établi pratiquement aucune relation de voisinage avec les résidents de Canfield Green Apartments, où Michael Brown a été tué, ni avec la plus grosse partie de la communauté noire de Ferguson", avait regretté le ministère.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/