1 min de lecture Santé

Michael Schumacher : son état de santé aggravé par les médecins français ?

Selon Erich Riederer, neurochirurgien, les médecins de santé auraient pu faire en sorte que Michael Schumacher s'en sorte mieux après son accident de ski.

Fin 2013, après son accident de ski, Michael Schumacher avait été pris en charge au CHU de Grenoble.
Fin 2013, après son accident de ski, Michael Schumacher avait été pris en charge au CHU de Grenoble. Crédit : YASUYOSHI CHIBA / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Le 29 décembre 2013, le multiple champion du monde de F1 Michael Schumacher était victime d'un terrible accident de ski. Pris en charge au CHU de Grenoble, l'Allemand avait fini par être transféré à l'hôpital de Lausanne, en Suisse, cinq mois plus tard. Depuis, le mystère plane autour de sa santé. Erich Riederer, neurologue à Zurich, pense que Michael Schumacher "est dans un état végétatif" et que jamais il ne redeviendra celui qu'il était avant.

Selon le neurologue, qui est intervenu dans le documentaire Michael Schumacher : en quête de vérité diffusé mercredi 16 septembre sur RMC Story, l'ancien pilote de F1 aurait pu aller mieux si les médecins français qui l'ont pris en charge avaient réagi plus vite. "Les neurochirurgiens disent toujours 'time is brain', c’est-à-dire il faut agir tout de suite. À mon avis, on a attendu trop longtemps jusqu'au soulagement du cerveau. Si vous laissez le temps passer, vous allez détruire des substances cérébrales."

Toujours selon Erich Riederer, l'équipe du CHU de Grenoble, qui a donc été la première à s'occuper de Michael Schumacher, aurait pu être impressionnée par sa célébrité, tergiversant en ayant la crainte de prendre une mauvaise décision.

"Il se bat", a récemment assuré Jean Todt, ancien patron de l'écurie Ferrari entre 1996 et 2006, et grand ami de Michael Schumacher. Mais le mystère continue de planer autour du sportif. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Michael Schumacher Formule 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants