3 min de lecture Arabie Saoudite

Meurtre de Jamal Khashoggi : que s'est-il exactement passé ?

Beaucoup de questions restent en suspens après la disparition du journaliste saoudien, qui n'a pas donné signe de vie depuis le 2 octobre.

La disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi a créé un vive émoi international.
La disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi a créé un vive émoi international. Crédit : OZAN KOSE / AFP
Caroline Drzewinski
Caroline Drzewinski
et AFP

C'est 17 jours après sa disparition que les responsables saoudiens ont admis ce que tout le monde redoutait : Jamal Khashoggi a été victime d'un homicide. Ce journaliste saoudien, critique du régime de son pays, n'avait plus donné signe de vie depuis le 2 octobre. L'Arabie Saoudite a reconnu samedi 20 octobre qu'il avait été tué à l'intérieur du consulat du royaume à Istanbul.

La confirmation de sa mort est venue, via l'agence de presse officielle saoudienne SPA, du parquet, qui a évoqué une "rixe". "Les discussions qui ont eu lieu entre lui et les personnes qui l'ont reçu au consulat ont débouché sur une bagarre et sur une rixe à coups de poing (...), ce qui a conduit à sa mort", a indiqué le procureur général Saoud al-Mojeb. 

Après les aveux de Riyad, deux hauts responsables ont été limogés et 18 suspects saoudiens ont été arrêtés. Le général Ahmed al-Assiri, chef adjoint du renseignement saoudien, et Saoud al-Qahtani, conseiller "médias" à la cour royale, faisaient tous deux partie du cercle rapproché du prince Mohammed Ben Salmane.

À lire aussi
Un avion d'une compagnie saoudienne (illustration) Arabie Saoudite
Arabie saoudite : elle oublie son enfant à l'aéroport et force l'avion à faire demi-tour

Les investigations se poursuivent pour retrouver son corps

Le procureur général Saoud al-Mojeb n'a pas précisé où se trouvait le corps. Dans le même temps, les enquêteurs turcs ont poursuivi leurs investigations, fouillant notamment une vaste forêt proche d'Istanbul, et Ankara a annoncé qu'elle allait "tout" révéler sur le sort du journaliste. 

Ces derniers jours, la presse turque a publié de nouvelles révélations accablantes pour l'Arabie Saoudite. Des nombreux médias affirment que Jamal Khashoggi a été torturé et assassiné dans le consulat dès le jour de sa disparition. 

Qui était Jamal Khashoggi ?

Critique envers le prince héritier Mohammed ben Salmane, Jamal Khashoggi vivait en exil depuis 2017 aux États-Unis, où il collaborait notamment avec le Washington Post. Il était entré au consulat d'Istanbul pour des démarches administratives, le 2 octobre.

Le journaliste dénonçait le style "autoritaire" du prince héritier, affirmant qu'en dépit de ses réformes, il dirigeait le royaume comme son grand-père. "C'est un leader tribal démodé", avait-il dit. Dans une interview posthume diffusée par le magazine Newsweek, Jamal Khashoggi affirmait ne pas appeler au renversement du pouvoir saoudien, "parce que ce n'est pas possible", mais simplement souhaiter "une réforme du régime". 

Les explications de Riyad jugées "insuffisantes"

Les aveux de l'Arabie Saoudite sont loin de satisfaire tous les pays, qui se disaient préoccupés du devenir de Jamal Khashoggi. Beaucoup réclament une enquête pour établir la vérité sur cette mort, sachant que Riyad avait, début octobre, indiqué que le journaliste dissident était ressorti du consulat. 

Donald Trump avait dans un premier temps jugé crédibles ces explications. Mais il a estimé samedi 20 octobre qu'elles étaient trop courtes. "C'était un gros premier pas. C'était un bon premier pas. Mais je veux obtenir la réponse", a-t-il affirmé, ajoutant qu'il ne sera pas satisfait "tant que nous n'aurons pas la réponse". L'attitude prudente de Donald Trump s'explique par sa volonté de ne pas nuire à la relation commerciale entre les États-Unis et l'Arabie Saoudite

D'autres pays ont haussé le ton. Le Canada a ainsi jugé  "ni crédibles ni cohérentes" les explications de Riyad. "Nous réitérons notre appel à une enquête approfondie, menée en pleine collaboration avec les autorités turques", a insisté la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland. 

Bruxelles a également fait connaître son impatience. "L'Union européenne, comme ses partenaires, insiste sur la nécessité d'une enquête approfondie, crédible et transparente, qui fasse la lumière sur les circonstances de la mort et contraigne les responsables à en endosser toute la responsabilité", avait avancé la cheffe de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, dans un communiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arabie Saoudite Meurtre Journaliste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795269013
Meurtre de Jamal Khashoggi : que s'est-il exactement passé ?
Meurtre de Jamal Khashoggi : que s'est-il exactement passé ?
Beaucoup de questions restent en suspens après la disparition du journaliste saoudien, qui n'a pas donné signe de vie depuis le 2 octobre.
https://www.rtl.fr/actu/international/meurtre-de-jamal-khashoggi-que-s-est-il-exactement-passe-7795269013
2018-10-21 07:38:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rab6pBg29d-tv-o6pMznkg/330v220-2/online/image/2018/1021/7795269015_la-disparition-du-journaliste-saoudien-jamal-khashoggi-a-cree-un-vive-emoi-international.jpg