1 min de lecture Arabie Saoudite

Affaire Khashoggi : Paris réclame une "enquête exhaustive"

Jean-Yves Le Drian a déclaré que les explications données par l'Arabie Saoudite sur la mort du journaliste Jamal Khashoggi ne répondaient pas à toutes les questions.

Le journaliste Jamal Khashoggi lors d'une conférence de presse, en décembre 2014
Le journaliste Jamal Khashoggi lors d'une conférence de presse, en décembre 2014 Crédit : MOHAMMED AL-SHAIKH / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré samedi 20 octobre que les explications données par Ryad sur la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi ne répondaient pas à toutes les questions et réclamé une "enquête exhaustive et diligente".

"La confirmation de la mort de Jamal Khashoggi est un premier pas vers l'établissement de la vérité. De nombreuses questions restent toutefois sans réponse", a-t-il indiqué dans une déclaration écrite en condamnant "ce meurtre avec la plus grande fermeté". "De nombreuses questions restent (..) sans réponse. Elles nécessitent une enquête exhaustive et diligente pour établir l'ensemble des responsabilités et permettre que les responsables du meurtre de Jamal Khashoggi répondent de leurs actes", a annoncé le ministre des Affaires étrangères dans une déclaration écrite. 

L'Arabie saoudite a admis samedi 20 octobre, 17 jours après la disparition de Jamal Khashoggi, que le journaliste avait été tué à l'intérieur du consulat du royaume à Istanbul. "Les circonstances de son décès rappellent la nécessité de protéger les journalistes et tous ceux dont la liberté d'expression concourt au débat public partout dans le monde", a déclaré Jean-Yves Le Drian. 

Une "rixe à coups de poing" qui a "conduit à sa mort"

Jamal Khashoggi, qui vivait en exil aux États-Unis, n'avait plus reparu depuis qu'il s'était rendu au consulat à Istanbul le 2 octobre pour une démarche administrative. Sous le couvert de l'anonymat, des responsables turcs affirmaient qu'il y avait été assassiné par un commando spécialement envoyé de Riyad. La direction saoudienne a toujours démenti être impliquée dans sa disparition.

À lire aussi
Le journaliste Jamal Khashoggi lors d'une conférence de presse, en décembre 2014 justice
Meurtre de Jamal Khashoggi : les enfants "pardonnent" aux assassins de leur père

L'agence de presse officielle saoudienne SPA, citant le parquet, a évoqué une "rixe à coups de poing" qui a "conduit à sa mort". Aucune information n'a été donnée sur ce qu'il était advenu du corps.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arabie Saoudite Meurtre Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants