2 min de lecture Royaume-Uni

Manchester : qu'est-ce que le comité Cobra, réuni en urgence par Theresa May ?

Quelques heures après l'attaque terroriste qui a frappé le pays, la première ministre britannique a convoqué cette réunion de crise, à laquelle devaient participer plusieurs ministres.

La première ministre britannique, Theresa May.
La première ministre britannique, Theresa May.
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

Le terrorisme a une nouvelle fois frappé le Royaume-Uni, ce lundi 22 mai. Alors que le public de la Manchester Arena commençait tout juste à quitter l'enceinte du bâtiment après le concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, une explosion a retenti aux alentours de 23h30 heure française. Selon le commissaire de police de Manchester, l'attentat a été perpétré par un homme qui est mort en faisant détoner "un engin explosif improvisé". Le bilan est lourd : au moins 22 personnes - dont des enfants - ont été tuées dans l'attaque, et on compte une cinquantaine de blessés. 

Dans la nuit, la Première ministre britannique Theresa May s'est exprimée. "Nous travaillons à établir tous les détails de ce qui est traité par la police comme une épouvantable attaque terroriste", a-t-elle souligné, ajoutant un message à l'attention des familles touchées. 

En accord avec le leader du parti travailliste Jeremy Corbyn, la campagne en vue des élections législatives prévues le 8 juin a été suspendue "jusqu'à nouvel ordre". La Première ministre a ensuite annoncé la réunion du comité Cobra à 10 heures, heure française. 

Un dispositif de coordination des secours en cas de catastrophe

Le comité Cobra, acronyme de Cabinet Office Briefing Room consiste en une réunion d'urgence à laquelle assistent plusieurs ministres et des responsables de la sécurité, dans le but d'organiser la coordination des secours en cas d'incident majeur dans le pays. Dans le cas d'une attaque terroriste, les services secrets, les officiers de police et les ministres concernés peuvent être également conviés. Ce mardi 23 mai, le ministre de l'Intérieur britannique Anber Rudd y a notamment participé

À lire aussi
Les Britanniques sont appelés aux urnes jeudi 12 décembre Royaume-Uni
Brexit : quels scénarios possibles après les élections de jeudi ?

Si Theresa May a présidé la réunion de ce comité exceptionnel après l'attaque de Manchester, ce n'est pas toujours le cas, précise le Liverpool Echo. D'autres membres du Cabinet peuvent mener à bien ces cellules de crise, lorsque c'est nécessaire. Mais la décision de la Première ministre de prendre de la tête de cette réunion, après l'attaque terroriste témoigne de la gravité de la situation, et montre son intention d'apporter elle-même la réponse du gouvernement, selon le journal local. 

Le premier comité Cobra a eu lieu en janvier 1972, lors de la grève des mineurs. À l'époque, ces derniers avaient paralysé toute l'économie du pays en empêchant la livraison de charbon entre autres dans les centrales électriques. Cette crise avait obligé le gouvernement britannique, dirigé par le conservateur Edward Heath, à décréter l'état d'urgence le 9 février de la même année. 

>
Manchester : l'une des pires attaques pour la Première ministre Theresa May Crédit Média : Robert Leslie, Audrey Letendart / AFPTV / AFP | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Theresa May Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants