1 min de lecture Faits divers

Londres : l'enfant poussé du 10e étage de la Tate Modern est hors de danger

Le garçon de 6 ans est dans un "état critique" mais "stable" et ses jours ne sont pas en danger. Il est tombé du 10e étage après avoir été poussé par un adolescent de 17 ans.

Le musée Tate Modern de Londres.
Le musée Tate Modern de Londres. Crédit : Daniel SORABJI / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Le garçon de 6 ans apparemment poussé par un adolescent d'une plateforme d'observation au 10e étage du musée Tate Modern de Londres est dans un "état critique" mais "stable" et ses jours ne sont pas en danger, a indiqué ce lundi 5 août la police. La police s'efforce toujours "d'établir les circonstances de l'incident" et de déterminer pourquoi l'enfant a été poussé, a ajouté Scotland Yard sur Twitter.

La victime est tombée dimanche 4 août après-midi sur un toit du cinquième étage du musée, puis a été secourue et transportée par hélicoptère à l'hôpital. Le suspect, un adolescent de 17 ans, a été interpellé et placé en garde à vue. Il est soupçonné de "tentative de meurtre", selon la police, qui précise que "rien n'indique" qu'il connaissait la victime.

Nancy Barnfield, une femme de 47 ans qui se trouvait au même étage, se souvient avoir entendu un bruit "fort" correspondant à la chute de l'enfant, puis une femme hurlant "Où est mon fils ?", selon l'agence de presse PA.

Il y avait des cris, et une femme qui tremblait et "pleurait désespérément", a rapporté de son côté Olga Malchevska, une journaliste de la BBC présente au musée avec son fils de quatre ans. Des membres du public ont alors encerclé l'auteur présumé, et l'ont retenu jusqu'à l'arrivée de la police, a expliqué Nancy Barnfield, selon qui il avait l'air calme.

À lire aussi
Une oeuvre de Wilfrid A à Montmartre justice
Paris : une enquête ouverte contre un street artist de Montmartre accusé de viol

La Tate Modern, un musée d'art moderne situé sur les rives de la Tamise et un des lieux touristiques les plus visités du Royaume-Uni, avait été fermée immédiatement après le drame, mais devait rouvrir ce lundi 5 août, à l'exception de la plateforme d'observation. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Angleterre Londres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants