1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Livres des Obama : la guerre des enchères des éditeurs français va commencer
2 min de lecture

Livres des Obama : la guerre des enchères des éditeurs français va commencer

Barack et Michelle Obama viennent de signer un contrat de 65 millions de dollars d'avance pour leurs livres assurés d'être des best-sellers mondiaux.

Barack et Michelle Obama, le 20 janvier 2017
Barack et Michelle Obama, le 20 janvier 2017
Crédit : SIPA
Livres des Obama : la guerre des enchères des éditeurs français va commencer
03:06
Livres des Obama : la guerre des enchères des éditeurs français va commencer
03:09
Loïc Farge
Loïc Farge

Ils en rêvent tous (ils nous l'ont tous confié). Depuis le départ de Barack Obama de la Maison Blanche, les éditeurs étaient aux aguets. Ils attentaient la signature du contrat aux États-Unis. C’est fait (on l’a appris la semaine dernière). Michèle et Barack Obama ont signé pour 65 millions de dollars. Un chiffre qui ne sera jamais confirmé officiellement. Invérifiable. Dément, mais vraisemblable. Inédit en tous cas.

Pour leurs livres, les Clinton avaient touché 15 millions pour Bill et 14 millions pour Hillary. Là, en moyenne, les Obama toucheront 30 millions de dollars chacun. "On est au-delà des mémoires d'un couple présidentiel. Les Obama ont un statut qui touche à la pop culture", nous disait la patronne d’une très grande maison édition française qui, comme tous ceux que nous avons contactés, bave d’envie de publier les Obama.

"Un registre tout à fait unique"

Les hostilités seront déclenchées quand le groupe Penguin Random House - le numéro 1 mondial de l’édition, qui détient les droits mondiaux des livres - va ouvrir les enchères pour l’étranger. Il faudra alors aller vite (cela peut être plié en quinze jours), proposer un plan marketing inventif pour le lancement en France et faire une offre.

On a demandé à Laurent Laffont, le directeur général de Lattès (groupe Hachette), combien il était prêt à mettre sur la table pour éditer le couple Obama. "Vous devinez ma réponse : je suis tenu par un secret professionnel absolu", lance-t-il. "On fait des calculs plutôt instinctifs. Grosso modo, c'est un livre qui va se vendre à 300 ou 500.000 exemplaires. On est dans un registre tout à fait unique. On n'aura pas beaucoup de témoignages comme cela", assure-t-il à propos de l'ancien président américain.

À lire aussi

"Il y a aussi Michelle (Obama), qui est une personnalité très libre. Ce ne sera donc pas un livre langue de bois. Comme on sait que la plupart des lecteurs sont des lectrices, le livre va marcher aussi formidablement bien", ajoute Laurent Laffont.

On parle déjà des best-sellers, mais on ne sait même pas ce que les Obama vont raconter. Pour l’instant, seuls quelques éditeurs américains ont vu ce qu’on appelle les "proposals" (les projets de livre), qui tiennent en quelques pages. C’est sur ces documents, dans le fameux bureau d’un avocat, Bob Barnett (une légende à Washington), qui s’occupe de toutes les célébrités de la politique américaine, que les enchères aux États-Unis ont été conclues.

Un événement planétaire

"On doit se décider avant de lire une ligne, mais on sait que Barack Obama est un très bon écrivain d’essai", nous disait un autre patron de maison d’édition. Les deux premiers livres de Barack Obama, Les rêves de mon père et L'audace d'espérer, se sont vendus à 260.000 exemplaires en France.

Les deux futurs ouvrages devraient sortir en 2018, selon la presse américaine. Bill Clinton avait mis trois ans à écrire ses mémoires. Mais Barack et Michelle Obama, eux, semblent plus pressés. Il est possible que Barack Obama, qui aurait tenu un journal à la Maison Blanche, ait déjà écrit une partie de son texte. La sortie de leurs livres sera un événement planétaire.

Aux États-Unis, elle assurera au couple Obama une présence médiatique massive qui sera bien utile pour recueillir rapidement les fonds pour la Fondation Obama et pour la construction de la bibliothèque présidentielle de Chicago.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/