1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les procureurs américains opposés à la publication d'un document motivant la perquisition de Donald Trump
1 min de lecture

Les procureurs américains opposés à la publication d'un document motivant la perquisition de Donald Trump

Suite à la perquisition du domicile de Trump la semaine dernière, les procureurs américains ont refusé de donner les raisons de cette opération.

Un membre des services secrets américains, devant la résidence perquisitionnée de Donald Trump
Un membre des services secrets américains, devant la résidence perquisitionnée de Donald Trump
Crédit : GIORGIO VIERA / AFP
Robinson Hollanders & AFP

Les raisons de la perquisition du domicile de l'ancien président des États-Unis, Donald Trump, sont toujours inconnus. Le ministère américain de la Justice s'est opposé à dévoiler un document judiciaire censé donner les raisons qui ont poussé les enquêteurs fédéraux à mener la perquisition dans la résidence de Mar-a-Lago de l'ex-président, en Floride. 

Ce refus fait suite à des demandes provenant d'organisations et de médias qui avaient demandé à un juge de publier un document judiciaire dans lequel les enquêteurs expliquent habituellement les raisons d'une perquisition. Le ministère de la Justice a assuré lundi qu'une telle publication "nuirait de manière irréparable à l'enquête pénale en cours", selon un document judiciaire. Ce document contient "des informations très sensibles sur des témoins", des techniques utilisées par la police et des faits "extrêmement importants sur l'enquête", a estimé le ministère. 

Sa publication pourrait révéler la stratégie des enquêteurs et "compromettre (la réussite) de prochaines étapes de l'investigation", a-t-il ajouté. Le mandat autorisant la perquisition et une liste des documents saisis ont en revanche été publié vendredi 12 août. Selon ces documents, la justice soupçonne le républicain d'avoir violé une loi américaine sur l'espionnage qui encadre très strictement la détention de documents confidentiels. La liste des objets saisis mentionne de nombreux documents classés "top secret".

Tempête politique aux États-Unis

Donald Trump s'est défendu en assurant que ces documents avaient été déclassifiés. Pressenti pour se représenter aux élections présidentielles de 2024, il a indiqué que ses passeports auraient été saisis lors de la perquisition

À écouter aussi

La perquisition de son domicile a provoqué un scandale politique, Donald Trump s'est dit victime d'une "attaque contre un opposant politique comme on n'en a jamais vu dans notre pays" et ses partisans dénoncent une "chasse aux sorcières". 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/