1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 8h - Israël : un hôpital interdit de travailler à ses soignants non vaccinés
1 min de lecture

Les infos de 8h - Israël : un hôpital interdit de travailler à ses soignants non vaccinés

Quatre-vingts employés de l’Hôpital Hadassah, à Jérusalem, ont été placés en congé sans solde car ils ont refusé de se faire vacciner.

Un soignant administre le vaccin anti-Covid à un Israélien dans une clinique mobile à Tel Aviv, le 18 février 2021.
Un soignant administre le vaccin anti-Covid à un Israélien dans une clinique mobile à Tel Aviv, le 18 février 2021.
Crédit : GIL COHEN-MAGEN / AFP
Les infos de 8h - Israël : un hôpital interdit à ses soignants non vaccinés de travailler
11:05
Les infos de 8h - Israël : un hôpital interdit à ses soignants non vaccinés de travailler
11:05
Stéphane AMAR

Alors qu'en France les soignants trainent parfois des pieds pour se faire vacciner, en Israël, où plus de la moitié de la population est désormais protégée, un hôpital de Jérusalem met la pression sur ses personnels de santé.

"Vous n'êtes pas vacciné..? Eh bien ne venez pas!" : c'est le message de la direction de l'hôpital Hadassah où travaille Ethan. 80 vacataires de l'hôpital qui refusaient de se faire vacciner, ont ainsi été placés en congés sans solde. 

"Nous avons eu une lettre qui expliquait que le personnel soignant non vacciné ne pourrait pas revenir travailler jusqu'à nouvel ordre. Dans cette lettre, il est stipulé tout simplement que les employés devront prendre des congés sans solde, le temps de se faire vacciner. C'est évident que c'est éthiquement pas très acceptable", a déploré un employé de l'hôpital Hadassah.

À écouter également dans ce journal

Vaccin - Le groupe pharmaceutique français Sanofi a annoncé vendredi le lancement des premiers essais sur l'Homme de son second projet de vaccin contre la Covid-19.

À lire aussi

Aviation - Très éprouvés par la crise, les pilotes volent beaucoup moins qu'avant mais doivent rester affûtés. Ils qui ont pu conserver leur emploi enchaînent les séances de simulateur pour maintenir la validité de leurs licences et éviter de "rouiller".

Justice - Léo, un petit garçon est mort percuté par un poids lourd manœuvrant sur une aire pourtant réservée aux piétons à La Plagne en 2017. Le chauffeur et les personnes qui ont fait venir son chargement sont jugés ce vendredi à Albertville.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/