2 min de lecture Allemagne

Les infos de 7h30 - Après des scandales, l'Allemagne dissout ses forces spéciales emblématiques

En Allemagne, l’armée vient d’annoncer la dissolution de ses forces spéciales emblématiques, les KSK, suite à plusieurs scandales et notamment une proximité avec les milieux néo-nazis.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Après des scandales, l'Allemagne dissout ses forces spéciales emblématiques Crédit Image : Carsten Rehder / dpa / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Blandine Milcent édité par Sarah Belien

En Allemagne, l’armée vient d’annoncer la dissolution de ses forces spéciales emblématiques, les troupes d'élites allemandes appelées les KSK, suite à plusieurs scandales et notamment une proximité avec les milieux néo-nazis.


Cela fait longtemps que les incidents se multiplient au sein de ces forces militaires. Une fête d’adieu qui donne lieu à des saluts hitlériens. Des armes découvertes dans la propriété publique d’un soldat et encore une liste de 17 personnalités, la plupart du temps de gauche ou écologiste, liste avec téléphone portable et adresse personnelle, retrouvée au domicile d’un réserviste.

Encore plus inquiétant, la ministre allemande de la Défense a évoqué la disparition pure et simple de 48.000 munitions et de 62 kg d’explosifs au sein de cette unité d’élite. Selon un rapport du contre-espionnage militaire, une vingtaine de soldats des KSK seraient des extrémistes de droite, proches de milieux ultra nationalistes. Il ne s’agit plus de cas isolés constate le rapport qui relève une nouvelle dimension de l’extrême droite au sein des forces militaires d’élite en Allemagne.

La ministre va donc dissoudre l’une des quatre compagnies des KSK en attendant le "coup de balai en acier" qu’elle a promis. En attendant, ces forces spéciales sont interdites de mission l'étranger.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Des milliers d'Allemands sont descendus dans la rue à Berlin, pour protester contre les restrictions sanitaires. Allemagne
Coronavirus en Allemagne : le gouvernement condamne des comportements "inacceptables"

Politique - Le chef de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon dénonce une instrumentalisation de la justice. Il est accusé d’avoir fait régler aux frais du parti les dommages et intérêts auxquels il avait été condamné pour avoir chahuter des policiers lors d’une perquisition au siège de son mouvement. Ce sont plusieurs chèques qui ont éveillé les soupçons des enquêteurs.


Sports - La ministre des Sports Roxana Maracineanu lance un appel pour rouvrir les piscines rapidement. L’ex-nageuse redoute un pic des noyades cet été et assure que les conditions sanitaire peuvent totalement être respectées dans une piscine, le virus ne pouvant pas se transmettre dans l’eau chlorée.

Économie - Airbus a annoncé vouloir supprimer environ 15.000 dont 5.000 en France. L’entreprise n’exclut pas des départs forcés. Un plan aussitôt jugé "excessif" par le gouvernement français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Néo-nazi Armée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants