1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 6h - Missiles tombés en Pologne : le général Trinquand évoque une possible "erreur de guidage"
2 min de lecture

Les infos de 6h - Missiles tombés en Pologne : le général Trinquand évoque une possible "erreur de guidage"

La confusion gagne le G20 après que des missiles ont touché la Pologne ce mardi, à sa frontière avec l'Ukraine, tuant deux civils dans la foulée. Le général Dominique Trinquand évoque l'hypothèse d'une erreur de frappe.

Joe Biden s'est montré favorable à une exclusion de la Russie du G20.
Joe Biden s'est montré favorable à une exclusion de la Russie du G20.
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
Le journal RTL de 6h du 16 novembre 2022
00:08:41
Le journal RTL de 6h du 16 novembre 2022
00:08:41
micro generique
La rédaction de RTL - édité par Joanna Wadel

La Pologne a placé son armée en alerte, après avoir été touchée à sa frontière avec l'Ukraine par deux missiles ce mardi 15 novembre. Deux habitants sont morts. Volodymyr Zelensky accuse Moscou, qui dément de son côté. Le président polonais, lui, a semblé malgré tout temporiser cette nuit, affirmant ne pas avoir de preuve sur la provenance des tirs. Des missiles, "probablement de fabrication russe", a-t-il cependant ajouté. 

Les risques d'escalade sont importants, indique l'Élysée ce mercredi matin. Toutefois, Joe Biden a tenu à rester prudent ce matin, en s'exprimant depuis Bali où se tient le G20 : "Je ne veux pas m'avancer avant que l'on ait mené une enquête, mais à priori, le missile n'a pas été tiré depuis le territoire russe", a-t-il déclaré. 

Le président américain avance que le tir provenait plutôt de l'Ukraine, estimant "improbable" qu'il puisse provenir de Russie. "S’il s’agissait d’un missile ukrainien [...] ce ne serait par nature pas la même chose politiquement [qu'un tir russe, ndlr] parce qu’on n’imagine pas que l’Ukraine tirerait intentionnellement vers la Pologne", a ajouté le chef d'État.

Le chef de l'OTAN va quant à lui convoquer une réunion d'urgence dans la journée. La Pologne est un pays membre, une agression directe peut être considérée comme une attaque contre toute l'alliance atlantique, c'est là que réside le risque majeur d'escalade. 

Le général Dominique Trinquand évoque une erreur

À écouter aussi

Compte tenu des tensions actuelles, la prudence reste de mise et Paris préfère attendre les résultats de l'enquête avant de se prononcer. "Le contexte est confus", précisent également des diplomates français, car mardi, de nombreux missiles ont été tirés sur l'Ukraine et la région regorge d'armement. 

Le général français Dominique Trinquand suppose qu'il s'agit d'une erreur : "L'hypothèse la plus probable est que c'est une erreur, qui est due soit à un mauvais guidage des missiles, soit à un brouillage qui a été fait pour empêcher la grande vague de missiles qui tombait sur l'Ukraine. Soit à la défense antiaérienne ukrainienne, qui aurait tiré sur les missiles et les aurait déviés de leur trajectoire", a expliqué le militaire.

À écouter également dans ce journal

Coupe du Monde au Qatar - Les Bleus quittent la France ce mercredi à 10h30 pour le Qatar, avec l'espoir de tourner la page des blessures, à J-6 de leur premier match. 

Meurtre de Lola - Un mois après la mort de la petite fille, une marche blanche est organisée ce mercredi 16 novembre, dans son quartier à Paris. La jeune victime résidait dans le 19e arrondissement de la capitale. 

Sobriété - Comment économiser sans greloter ? Une église à Strasbourg maintient sa température à 15 degrés maximum, la prière se fait donc en doudoune. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info