1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h : Groenland : pourquoi la calotte glaciaire risque de disparaître
1 min de lecture

Les infos de 18h : Groenland : pourquoi la calotte glaciaire risque de disparaître

Des chercheurs internationaux ont publié une étude jeudi 13 août expliquant que la calotte glacière n'arrivait plus à se régénérer, même en prenant en compte une inversion du changement climatique.

Un iceberg au Groenland (Illustration).
Un iceberg au Groenland (Illustration).
Crédit : MAGNUS KRISTENSEN / RITZAU SCANPIX / AFP
Les infos de 18h : Groenland : pourquoi la calotte glaciaire risque de disparaître
20:03
Le journal RTL de 18h du 18 août 2020
20:03
Sophie Joussellin - édité par Louis Chahuneau

La calotte glaciaire du Groenland risque bel et bien de disparaître. C'est même désormais une quasi certitude pour des experts issus des universités de Colombus (Ohio), d’Irvine (Californie) d’Utrecht et de Delft (Pays-Bas), qui viennent de publier une étude dans la revue "Nature", jeudi 13 août 2020. La calotte glaciaire n'arrive plus à se régénérer, et même une inversion du changement climatique n'y changerait rien.

Depuis le début des années 2000, la calotte glaciaire fond de plus en plus, et les chutes de neige ne sont pas suffisantes pour la reconstituer. "Le Groenland a effectivement un point de retour situé entre +1,5 et +2,5 degrés par rapport à l’ère préindustrielle, et on est déjà à +1 degré", explique Gaël Durand glaciologue à l'institut des géosciences de l'environnement à Grenoble.

Si on perd le Groenland, je préférerais que ça soit dans 500 ans

Gaël Durand, glaciologue à l'institut des géosciences de l'environnement à Grenoble

Si cette calotte glaciaire doit fondre, il faut donc que ce soit le plus lentement possible. Il faut aussi continuer à lutter contre le réchauffement climatique, rappelle le chercheur : "Il ne faut pas se dire que c'est raté. On sait que plus on réchauffera, plus la fonte du Groenland sera rapide. Si on le perd, je préférerais que ça soit dans 500 ans".

Conjuguée avec la fonte des glaciers et des glaces de l'Antarctique, la disparition de la calotte du Groenland pourrait provoquer une hausse d'un mètre du niveau de la mer d'ici la fin du siècle, avec à la clé des déplacements de population.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/