1 min de lecture Parlement européen

Le prix Sakharov décerné à l'opposition en Biélorussie

"Ils ont de leur côté une chose que la force brutale ne pourra jamais vaincre: la vérité", a indiqué le président du Parlement européen.

Des citoyens manifestent le 16 août 2020 à Minsk, en Biélorussie
Des citoyens manifestent le 16 août 2020 à Minsk, en Biélorussie Crédit : Sergei GAPON / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

"N'abandonnez pas votre combat. Nous sommes à vos côtés". Le Parlement européen a envoyé un signe fort à Minsk en décernant jeudi 22 octobre le prix Sakharov des droits de l'homme à "l'opposition démocratique" au président Alexandre Loukachenko au Bélarus, emmenée par sa figure de proue Svetlana Tikhanovskaïa, a indiqué son président David Sassoli.

"Ils ont de leur côté une chose que la force brutale ne pourra jamais vaincre: la vérité. N'abandonnez pas votre combat. Nous sommes à vos côtés", a-t-il twitté. Cette candidature était soutenue par les principaux groupes politiques du Parlement, notamment le PPE (droite), S&D (socialistes et démocrates) et Renew Europe (centristes et libéraux).

Cette candidature était soutenue par les principaux groupes politiques du Parlement, notamment le PPE (droite), S&D (socialistes et démocrates) et Renew Europe (centristes et libéraux).

Un mouvement porté par des femmes

Après l'intellectuel ouïghour Ilham Tohti, condamné à la prison à vie en Chine pour "séparatisme", lauréat en 2019, les eurodéputés ont couronné un mouvement porté en particulier par des femmes, réprimé par le pouvoir.

À lire aussi
L'eurodéputé Pierre Larrouturou avait débuté une grève de la faim le 28 octobre 2020 parlement européen
L'eurodéputé français Pierre Larrouturou arrête sa grève de la faim

Cette récompense devrait susciter la réprobation de Minsk, mais aussi celle de Moscou, soutien du président Loukachenko. Les autorités russes avaient déjà dénoncé le choix du lauréat en 2018, le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, alors emprisonné.

Depuis le scrutin présidentiel controversé du 9 août, le Bélarus est le théâtre d'une contestation de masse inédite contre la réélection d'Alexandre Loukachenko, le président ayant établi depuis 1994 un régime inspiré du dirigisme économique et politique soviétique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parlement européen Biélorussie Liberté
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants