1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. La vitesse en ville à 30km/h fait-elle vraiment baisser la pollution ?
1 min de lecture

La vitesse en ville à 30km/h fait-elle vraiment baisser la pollution ?

Dès le 30 août, la circulation sera limitée à 30km/h dans la quasi totalité des rues de Paris. Une décision qui a fait grincer des dents un grand nombre d'automobilistes. Mais est-ce que cela a un réel impact sur la pollution ?

La circulation sera limitée à 30 km/h dès août prochain dans Paris
La circulation sera limitée à 30 km/h dès août prochain dans Paris
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
Rouler à 30 km/h en ville, une mesure efficace pour lutter contre la pollution ?
01:06
Rouler à 30 km/h en ville, une mesure efficace pour lutter contre la pollution ?
01:06
Sophie Joussellin - édité par Charlotte Diry

Comme annoncé le 8 juillet, à partir du 30 août, il faudra ralentir dans les rues de Paris. La circulation sera désormais limitée à 30km/h au sein de la capitale. Une décision prise pour préparer le "Paris de demain" plus écologique. Mais cela aura-t-il un réel impact sur la pollution ? 

Cette limitation de vitesse augmentera surtout la sécurité des piétons et des cyclistes. Moins un véhicule roule vite, plus il s'arrête facilement. Il lui faut 13 mètres à 30km/h et plus du double à 50km/h. 

Le choc est aussi moins violent. Un piéton heurté à 30km/h a 95% de chance de survie. Pratiquement moitié moins si la voiture le heurte à 50km/h et il n'a qu'une chance sur cinq de s'en sortir à 60km/h.

Un bilan mitigé sur la pollution

Le bilan est beaucoup plus discutable sur la pollution. Si on peut remarquer une baisse de la pollution quand on réduit la circulation à 30km/h, c'est surtout parce que les automobilistes lâchent leurs voitures au profit de la marche ou du vélo. 20% se rabattent sur les transports en commun selon un rapport du Ministère de la Transition écologique.

À lire aussi

L'effet sur la pollution est plus dû à la diminution du trafic qu'à la réduction de la vitesse. Au niveau sonore, selon Bruitparif, qui a mené une étude en Île-de-France, réduire de 20km/h la vitesse permet de diminuer la pollution sonore de trois décibels. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/