1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. La ville de New York fait du charme aux touristes français malgré la pandémie
3 min de lecture

La ville de New York fait du charme aux touristes français malgré la pandémie

L'office de tourisme de New York a réalisé une campagne publicitaire dans de nombreuses villes françaises, malgré la fermeture provisoire des frontières.

Une vue de Manhattan à New York (Etats-Unis)
Une vue de Manhattan à New York (Etats-Unis)
Crédit : SAUL LOEB / AFP
États-Unis : New-York fais du charme aux touristes français
04:42
Carrie Nooten

Peut-être les avez-vous vues vous aussi. Des affiches de New York aux abribus, ou sur les panneaux. Avec l’Empire State Building en premier plan et qui vous interpellent en affirmant "vous aussi, vous manquez à New York City !". Une campagne touristique en pleine pandémie, alors que les frontières sont fermées. Drôle d'idée.
  
D’un côté, il faut reconnaître que c’est ingénieux : c’est certainement l’une des seules campagnes de pub touristique affichée en ce moment. Vu le contexte, elle se remarque plus facilement. La Grosse Pomme doit être consciente que cela ne va pas pousser les Français à préparer un voyage dans l’immédiat.

Alors l’office du tourisme de New York a tout de suite avoué : il a tout simplement des accords avec un afficheur urbain, JC Decaux, et il doit régulièrement occuper les espaces publicitaires qu’on lui a octroyés. Et pas uniquement en France : cette campagne a été déployée dans des villes du monde entier. 

Les Français, un public essentiel pour New-York

À Londres, ce sont des panneaux d’affichage digitaux, en France, 7.520 affiches type abribus depuis fin décembre et jusqu’au mois d’avril. D’habitude, l'office de tourisme de New-York profite de ces espaces pour des partenariats avec des tours opérateur, ou d’autres acteurs touristiques. 

Mais en pandémie, il a réfléchi au meilleur message qu’il pouvait faire passer - et en a conclu qu’il fallait à tout prix maintenir le lien, la relation entre la ville et ses touristes. Il faut savoir que New-York est la ville la plus visitée par les étrangers : 30% des touristes qui viennent aux États-Unis viennent ici. Et ce sont eux qui représentent 50% des dépenses effectuées dans la ville. Vous imaginez donc l’impact désastreux de la pandémie et de la fermeture des frontières ici.

À lire aussi

Et les touristes français ne sont pas en reste. La proximité, et surtout le fait que les Français soient en particulier portés sur le tourisme culturel, fait de nous un public essentiel ! Le chef de la communication de l’office du tourisme a révélé que son tout dernier déplacement, avant qu’il soit impossible de voyager, c’était à Paris, pour dévoiler une exposition du Whitney Museum et du musée de Philadelphie. Une exposition qui a maintenant été reportée. Les musées, les théâtres, les comédies musicales de Broadway, attirent énormément de Français. 

Une campagne aux accents politiques ?

New York pense aussi que les Français sont à la recherche d’expériences plus authentiques que d’autres touristes, et ça lui plait, car la ville et ses 5 quartiers sont bien divers et répondent à cette demande - entre le gospel à Harlem et les graffeurs ou designers à Brooklyn, il y a de quoi voir. 
 
On voit d'ailleurs l’Empire State Building sur ces affiches publicitaires. L’office du tourisme a développé sa campagne lui-même, et il est convaincu qu’après la pandémie, lorsque les voyages reprendront, les touristes voudront d’abord revenir aux basiques. Visiter les endroits les plus connus. D’où le choix déjà de mettre au premier plan un monument iconique. 

 
Ils auraient pu carrément mettre la statue de la Liberté tant qu’à faire ! Mais quand la campagne a commencé, on savait que Joe Biden allait être le prochain président. Que l’image des Etats-Unis dans le monde allait être redorée uniquement grâce à l’élection, et aux décisions que prendrait cette nouvelle administration. 

Alors qu’avant, entendre sous l’administration Trump, New York avait peut-être envie, besoin de réaffirmer dans ces campagnes qu’elle était accueillante envers les touristes, qu’elle était une ville adepte de la diversité. Et pour cela, le meilleur symbole était la statue de la liberté. Comme il n’est plus autant besoin de réaffirmer ce message, c’est donc l’Empire State Building que vous voyez à Paris, Bordeaux, Niort ou même Cholet !

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/