1 min de lecture États-Unis

L'administration Obama a-t-elle utilisé un micro-ondes pour espionner Trump ?

Pour Kellyanne Conway, il existe "plusieurs manières de se surveiller les uns les autres", y compris par des fours à micro-ondes.

Donald Trump lors d'une conférence de presse, le 11 janvier 2016
Donald Trump lors d'une conférence de presse, le 11 janvier 2016 Crédit : AFP / TIMOTHY A. CLARY
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Les accusations lancées par Donald Trump avait fait l'effet d'une bombe. Sur Twitter, le 45e président des États-Unis assure avoir été espionné par l'administration Obama pendant la campagne présidentielle qui l'opposait à la démocrate Hillary Clinton. Problème : "aucune preuve" ne vient étayer cette assertion, comme l'a reconnu sur ABC une conseillère du Républicain lundi 13 mars. Si elle ne possède aucune preuve, Kellyanne Conway n'est pas à court d'hypothèses. Dont certaines sont des plus surprenantes.

Pour la conseillère en communication, il existe "plusieurs manières de se surveiller les uns les autres", y compris par des... fours à micro-ondes. Ces appareils du quotidien pouvant contenir "des caméras". Ces propos font suite à des révélations la semaine dernière, par le site WikiLeaks, de moyens de piratage informatique de la CIA pour infiltrer et prendre le contrôle d'appareils électroniques. Une déclaration pour le moins hasardeuse qui n'a pas manqué de déclencher l'hilarité sur la toile. Stephan Colbert, présentateur du Late Show sur CBS, s'est fendu d'un tweet pinçant, comme l'ont repéré nos confrères de LCI

Donald Trump avait accusé le 4 mars, Barack Obama d'avoir placé ses lignes sur écoute avant l'élection du 8 novembre, dans une série de tweets. Le porte-parole du démocrate avait aussitôt démenti ces allégations, tandis que James Clapper, chef du renseignement américain sous Barack Obama, avait affirmé qu'aucune opération d'écoute de Donald Trump n'avait été mise en oeuvre par les agences relevant de sa responsabilité. 

À lire aussi
Donald Trump, le 5 septembre 2018 à Washington États-Unis
Donald Trump jubile après la remise du rapport Mueller sur l'affaire russe

Mais le magnat de l'immobilier a persisté dans ses accusations et demandé que les commissions du Congrès qui enquêtent sur d'éventuelles ingérences de la Russie dans l'élection de novembre enquêtent sur ces éventuelles écoutes. L'homme fort du Congrès, le président de la chambre des Représentants Paul Ryan, qui fait partie d'un groupe de huit parlementaires qui accèdent à des informations classifiées, a répondu "non" dimanche au journaliste de CBS News qui lui demandaient s'il y avait des raisons de croire les allégations de Donald Trump.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Espionnage Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787670318
L'administration Obama a-t-elle utilisé un micro-ondes pour espionner Trump ?
L'administration Obama a-t-elle utilisé un micro-ondes pour espionner Trump ?
Pour Kellyanne Conway, il existe "plusieurs manières de se surveiller les uns les autres", y compris par des fours à micro-ondes.
https://www.rtl.fr/actu/international/l-administration-obama-a-t-elle-utilise-un-micro-ondes-pour-espionner-trump-7787670318
2017-03-14 22:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/R9T3lW0t-gavptaYexsC5g/330v220-2/online/image/2017/0112/7786694135_donald-trump-lors-d-une-conference-de-presse-le-11-janvier-2016.jpg