1 min de lecture Wikileaks

Julian Assange : la justice suédoise relance les poursuites pour viol

La justice suédoise relance les poursuite pour viol contre Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks. Les faits présumés remontent à août 2010.

Julian Assange, le 19 mai 2017
Julian Assange, le 19 mai 2017 Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

La justice suédoise relance les poursuite pour viol contre Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a annoncé le parquet ce lundi 13 mai. Elle espère le voir comparaître devant un tribunal avant la prescription du crime échéant en 2020.

"M. Assange étant incarcéré en Grande-Bretagne, les conditions sont réunies pour demander sa remise (à la Suède) en vertu d'un mandat d'arrêt européen", a précisé Eva-Marie Persson, procureure adjointe, lors d'une conférence de presse. "Ce qui n'était pas le cas avant le 11 avril", date de son arrestation par la police britannique à l'ambassade d'Equateur où il était réfugié depuis 2012.

Le rédacteur en chef de WikiLeaks, Kristinn Hranfsson, s'est félicité de cette annonce dans un communiqué. Pour lui, la réouverture de l'enquête va offrir à Julian Assange "la chance de se disculper". Il estime que l'homme n'a jamais voulu échapper à la justice suédoise et qu'il y a eu "une pression politique considérable pour rouvrir l'enquête".

Une plainte déposée en 2010

La réouverture de l'enquête avait été demandée par l'avocate de la femme qui l'accuse de viol. Âgée d'une trentaine d'années à l'époque des faits, la plaignante a porté plainte le 20 août 2010 contre Julian Assange, qu'elle avait rencontré au cours d'une conférence de WikiLeaks à Stockholm quelques jours auparavant.

À lire aussi
Julian Assange, le 1er mai 2019 à Londres Wikileaks
Julian Assange : Washington annonce 17 nouvelles inculpations

Elle l'accuse d'avoir engagé un rapport sexuel non protégé pendant qu'elle dormait dans la nuit du 16 au 17 août. Julian Assange a toujours soutenu qu'elle était consentante et avait accepté de ne pas utiliser de préservatif.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Wikileaks Julian Assange Suède
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants