1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Japon : un conducteur de train sanctionné pour une minute de retard
1 min de lecture

Japon : un conducteur de train sanctionné pour une minute de retard

Un conducteur de train japonais vient de saisir la justice après avoir été sanctionné pour une minute de retard.

Un shinkansen, train japonais à Tokyo le 21/03/2021. (image d'illustration)
Un shinkansen, train japonais à Tokyo le 21/03/2021. (image d'illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Japon : un conducteur de train condamné à une amende de 43 centimes d'euros
01:06
Bénédicte Tassart - édité par Capucine Trollion

Un conducteur de train a saisis la justice après avoir été sanctionné par son entreprise pour une minute de retard. 60 secondes qui ont occasionnées une saisie sur salaire de 43 centimes d'euros ! 

On ne plaisante pas avec la ponctualité des trains au Japon. Surtout les trains à grande vitesse, les Shinkansen, avec un retard moyen sur l'année qui peut atteindre 30 secondes seulement. Les horaires des trains au Japon sont fixés à 15 secondes près. Pour plus de trois minutes de retard, un rapport est envoyé automatiquement au Ministère des Transports. Cinq minutes de retard et les compagnies ferroviaires s'excusent et délivrent des justificatifs et des excuses aux salariés ou aux écoliers.

Ce conducteur japonais sanctionné devait déplacer un train vide vers une voie de garage. Il s'est trompé de voie, retardant le départ suivant d'une minute. Une minute sans travailler c'est une minute sans salaire pour la compagnie West Japan Railway Company (JR West). L'employé réclame maintenant 16.000 euros de dommages et intérêts pour le préjudice moral dû à cette épreuve.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/