1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Japon : un train arrive en gare avec une minute de retard
1 min de lecture

Japon : un train arrive en gare avec une minute de retard

Si cet incident a été médiatisé c’est parce que le train est arrivé en gare avec une minute de retard, obligeant automatiquement le déclenchement d’une enquête – le Japon étant connu pour sa ponctualité.

Un shinkansen, train japonais à Tokyo le 21/03/2021. (image d'illustration)
Un shinkansen, train japonais à Tokyo le 21/03/2021. (image d'illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Céline Morin & AFP

La ponctualité des trains au Japon est une affaire prise très au sérieux. Expliquant avoir eu des maux de ventre, un conducteur a reconnu avoir laissé à un contrôleur les commandes d'un Shinkansen (train à grande vitesse japonais) avec à son bord 160 voyageurs. Il a quitté la cabine de commandes pendant 3 minutes tandis que le train roulait à 150 km/h.

Les Shinkansen sont étroitement contrôlés par des systèmes informatiques centralisées de commande et il est demandé au conducteur humain de rester sur place pour gérer des situations inattendues. Ils doivent aussi accélérer ou freiner manuellement autant que nécessaire pour assurer la sécurité et maintenir le train dans les horaires prévus.

C’est cette éclipse de 3 minutes du conducteur qui aurait semble-t-il entrainé l’arrivée en gare du train une minute après l’heure prévue, parvenant de fait aux oreilles de ses supérieurs. Selon la procédure, si les conducteurs font face à une urgence alors qu’ils conduisent, ils ont l’obligation de se synchroniser avec le centre de commande afin qu’une autre personne qualifiée prenne le relais, ou arrêter le train sur les rails voire à la station la plus proche.


La direction de la compagnie a présenté ses excuses au cours d’une conférence de presse et a, par la même occasion, précisé que le responsable devrait subir les conséquences de ses actes. Ce dernier s’est défendu comme il a pu, expliquant qu’il ne voulait pas retarder le train en s’arrêtant. "Je n'ai pas rapporté (la situation) car j'étais gêné", confie-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/