2 min de lecture Connecté

Italie : une fillette de dix ans meurt à la suite d’un défi sur TikTok

Une fillette est morte asphyxiée à Palerme, en Sicile, alors qu'elle participait à un défi sur le réseau social TikTok.

>
Italie : une fillette de dix ans meurt à la suite d'un défi sur TikTok Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Anne Le Nir et Thomas Pierre

L'Italie est sous le choc. Une jeune Sicilienne de dix ans est morte jeudi après avoir participé, sur la plateforme social TikTok, à un défi vidéo appelé "Black Out Challenge", rapporte l'agence de presse Ansa, aussi connu en France comme "le jeu du foulard".

Le principe de ce défi, bloqué par l'application mobile : s’étrangler à l'aide d'une écharpe ou d'une corde, pour montrer sa capacité de résistance à l’asphyxie. 

Selon la presse italienne, la fillette, prénommée Antonella, s’était enfermée dans la salle de bain du domicile familial pour se filmer avec la ceinture d’un peignoir serrée autour de son cou. Ses parents l’ont retrouvée à terre, dans le coma. Le service d’urgence de l’hôpital pédiatrique de Palerme n'est pas parvenu à la réanimer. 

Les parents ont raconté au quotidien La Repubblica que c'est une soeur d'Antonella, âgée de neuf ans, qui leur a expliqué ce qui s'était passé: "Antonella faisait le jeu de l'asphyxie".

"Comment pouvais-je imaginer cette atrocité?"

À lire aussi
politique
Agression de Jérémie Bréaud à Bron : l'élu sous protection policière, annonce Darmanin

"Nous n'en savions rien", a expliqué le père de la fillette au journal, "nous ne savions pas qu'elle participait à ce jeu. Je savais qu'Antonella allait sur TikTok pour des chorégraphies, pour voir des vidéos. Mais comment pouvais-je imaginer cette atrocité?"

"Ma fille, ma petite Antonella qui meurt à cause d'un jeu extrême sur TikTok: comment puis-je l'accepter?" a ajouté Angelo Sicomero, qui avec sa femme a décidé de faire don des organes d'Antonella pour que "d'autres enfants puissent vivre grâce à elle".

Enquête pour "incitation au suicide"

Le parquet de Palerme a ouvert une enquête pour "incitation au suicide". La fillette avait pu télécharger l’application TikTok, alors qu’elle est interdite aux moins de 13 ans. Le téléphone portable de la fillette a été saisi par les enquêteurs, qui devront déterminer si Antonella était en direct avec d'autres participants, si quelqu'un l'avait invitée à participer au défi ou si elle réalisait cette vidéo pour un ami ou une connaissance.

En réaction à cette tragédie, la plateforme lancée en 2016, qui revendique 100 millions d'utilisateurs en Europe, a publié un communiqué: "La sécurité de la communauté TikTok est notre priorité absolue, nous sommes à la disposition des autorités compétentes pour collaborer à leur enquête".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Réseaux sociaux Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants