1 min de lecture Extrême droite

Italie : un missile et des objets nazis saisis chez des néofascistes

La police italienne a annoncé lundi 15 juillet avoir saisi un arsenal de guerre, y compris un missile air-air et une vingtaine de fusils sophistiqués, lors d'un coup de filet chez des sympathisants d'extrême droite dans le nord du pays.

Missile air-air saisi par les forces spéciales italiennes lors d'une opération contre des militants d'extrême-droite, le 15 juillet 2019
Missile air-air saisi par les forces spéciales italiennes lors d'une opération contre des militants d'extrême-droite, le 15 juillet 2019 Crédit : AFP PHOTO / POLIZIA DI STATO
Richard Arzt

Neuf fusils d'assaut, une mitraillette, des dizaines d'armes de poing, des plaques décoratives à la gloire d'Adolf Hitler et, surtout, un missile opérationnel : c'est l'impressionnant butin récolté lundi 15 juillet par la police italienne lors d'une opération antiterroriste visant des Italiens "d'idéologie extrémiste".

L'engin, saisi dans la province de Pavie (Lombardie, nord) est "en parfait état de marche et utilisé par l'armée du Qatar ", a expliqué la police dans un communiqué, diffusant des images de l'arme. Il s'agit d'un missile air-air, destiné à être tiré en vol pour détruire une cible aérienne.

"Nous avons quelques idées sur ce que l'on peut faire avec le matériel saisi mais pour l'instant rien ne nous permet de faire des hypothèses", a déclaré à la presse le préfet de police de Turin, Giuseppe De Matteis.

Un véritable arsenal de guerre a été saisi en Italie Crédits : HO, FRANCESCO AMMENDOLA / Polizia di Stato / AFP | Date : 15/07/2019
3 >
Un véritable arsenal de guerre a été saisi en Italie Crédits : HO, FRANCESCO AMMENDOLA / Polizia di Stato / AFP | Date : 15/07/2019
Le raid faisait suite à une enquête dirigée par le parquet de Turin, dans le nord-ouest de l'Italie, contre des personnes "d'idéologie extrémiste" Crédits : HO / Polizia di Stato / AFP | Date : 15/07/2019
La police a trouvé du matériel de progagande néo-nazie, dont une plaque bleue "Place Adolf Hitler" et des croix gammées. Crédits : HO, FRANCESCO AMMENDOLA / Polizia di Stato / AFP | Date : 15/07/2019
1/1

Liés aux rebelles prorusses du Donbass

L'opération antiterroriste visait des hommes "liés à des mouvements d'extrême droite" ayant combattu au côté de rebelles prorusses contre les troupes ukrainiennes dans le Donbass. 

À lire aussi
Les militants de Génération identitaire ont défilé ce dimanche à Paris. manifestations
A Paris, plusieurs centaines d'"identitaires" ont manifesté "contre l'islamisme"

Trois personnes ont été arrêtées : Fabio Del Bergiolo, 50 ans, ancien candidat sur les listes du groupuscule néofasciste Forza Nuova, ainsi qu'un Suisse de 42 ans et un Italien de 51 ans arrêtés près de l'aéroport de Forli (nord-est), soupçonnés d'avoir cherché à vendre le missile.

"Pour le moment, aucun élément ne nous fait penser à des projets subversifs", a ajouté Eugenio Spina, un responsable de l'antiterrorisme. 

La police a mené plusieurs raids ces dernières semaines dans la mouvance d'extrême droite autour de Turin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Extrême droite Faits divers Antiterrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants