1 min de lecture Iran

Iran : une adolescente sauvagement tuée par son père, le débat sur les lois patriarcales relancé

VU DANS LA PRESSE - Une jeune iranienne de 13 ans a été tuée par son père pour avoir voulu vivre son histoire d'amour. Ce crime, qui a ému toute la population, relance le débat sur la culture patriarcale dans le pays.

La ville de Téhéran, en Iran.
La ville de Téhéran, en Iran. Crédit : AFP
Camille Descroix
Camille Descroix

Romina Ashrafi était âgée de 13 ans. Elle a été tuée par son père parce qu'elle avait quitté le domicile familial pour vivre avec son amoureux. Ce drame, qui a scandalisé l'opinion publique, ravive la question des lois patriarcales en Iran.

C'est le quotidien réformateur iranien  qui a souhaité dénoncer ce crime abjecte avec le visage de la jeune femme en Une, rapporte Courrier International. Habitante d'un village dans le nord du pays, Romina Ashrafi avait décidé de fuir de chez elle avec son compagnon, âgé de 30 ans, alors que le père de la jeune fille s'opposait à leur union. La raison ? Romina était chiite, et son compagnon sunnite.

Le père a alors porté plainte à l'encontre du jeune homme pour "enlèvement" et le couple a été rattrapé par la police au bout de cinq jours de cavale. Alors que l'adolescente supplie les autorités pour ne pas rentrer chez elle, en vain, elle est assassinée par son père à l'aide d'une faucille, pendant son sommeil, après qu'il a d'abord tenté de l'étrangler.

Ce drame a ému la population iranienne et suscité un tollé sur les réseaux sociaux contre les lois patriarcales et l’absence de protection pour les femmes et les jeunes filles. En Iran, selon le Code pénal islamique, le père est considéré comme le propriétaire de son enfant. En ce sens, il n'écopera que d'une peine allant de 3 à 10 ans de prison alors que le meurtre en Iran est passible de la peine capitale, rappelle le quotidien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Iran Meurtre Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants