1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Irak : au moins 52 morts dans l'incendie d'un service Covid-19 d'un hôpital
1 min de lecture

Irak : au moins 52 morts dans l'incendie d'un service Covid-19 d'un hôpital

Au moins 52 patients d'une unité Covid-19 d'un hôpital de Nassiriya en Irak, sont décédés dans un incendie, lundi 12 juillet.

Un membre de la protection civile irakienne inspecte la sécurité d’un hôpital dans la ville de Najaf, à quelque 160 kilomètres au sud de la capitale irakienne, le 27 avril 2021. (Illustration)
Un membre de la protection civile irakienne inspecte la sécurité d’un hôpital dans la ville de Najaf, à quelque 160 kilomètres au sud de la capitale irakienne, le 27 avril 2021. (Illustration)
Crédit : ALI NAJAFI / AFP
Camille Guesdon & AFP

Au moins 52 patients sont morts dans un incendie qui a ravagé l'unité Covid-19 d'un hôpital de Nassiriya, dans le sud de l'Irak, lundi 12 juillet, selon une source médicale. Ce drame intervient deux mois et demi après une tragédie similaire qui avait fait plus de 80 morts dans un hôpital de Bagdad. 

Selon Haydar al-Zamili, le porte-parole des autorités sanitaires locales, l'incendie, dont les causes sont inconnues, s'est déclaré dans l'unité Covid de l'hôpital al-Hussein de Nassiriya, qui comptait 70 lits. Le Premier ministre Moustafa al-Kazimi a réuni en urgence dans la nuit, des ministres et des responsables de sécurité pour "examiner les causes et les conséquences de l'incendie". D'après les autorités locales, qui ont demandé de l'aide à des médecins en vacances ou à la retraite, l'état d'urgence a été décrété dans la province de Dhi Qar, dont dépend la ville de Nassiriya.

"Les recherches se poursuivent pour trouver des survivants"

Haydar al-Zamili a déclaré que les victimes "sont mortes brûlées et les recherches se poursuivent pour trouver des survivants". Il a notamment précisé que de nombreux patients étaient sans doute encore pris au piège. Le porte-parole des autorités sanitaires locales a également fait état 22 blessés.

Selon les informations d'une source de l'hôpital, l'incendie est sous contrôle. Des centaines de personnes se sont rassemblées sur les lieux pour aider les pompiers et les sauveteurs. 20 patients ont pu être évacués de l'établissement en flammes. Le ministère irakien de l'Intérieur a indiqué sur Facebook que le feu était parti de structures temporaires érigées près de l'établissement, mais n'a pas précisé l'origine du sinistre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/