1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : des assassins tentent d'incinérer leur victime en prétextant un décès Covid
1 min de lecture

Inde : des assassins tentent d'incinérer leur victime en prétextant un décès Covid

Vêtus d'équipements de protection individuelle, ils ont transporté le corps dans un sac mortuaire, mais ont été démasqués avant la crémation.

Une morgue en Inde (illustration)
Une morgue en Inde (illustration)
Crédit : Chandan Khanna / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

La victime est un homme d'affaires qui devait quatre millions de roupies, soit environ 45.000 euros à ses meurtriers. En Inde, cinq membres d'un gang se sont présentés dans un crématorium avec le cadavre d'un homme qu'ils avaient assassiné en faisant passer sa mort pour un décès du coronavirus, a indiqué la police mardi 29 juin.

Les hommes avaient invité leur victime à les accompagner dans une fête la semaine dernière à Agra, dans le nord du pays. Une fois dans leur voiture, ils l'ont asphyxié. Ils ont ensuite emporté le défunt dans un crématorium où ils l'ont déclaré sous un faux nom, a raconté Muniraj G., chef de la police de la ville, dans un communiqué publié sur Twitter. "Les cinq accusés ont avoué leur crime", a ajouté le policier.

"Vêtus d'équipements de protection individuelle, afin d'éviter de se faire prendre et de se débarrasser en toute impunité du corps de la victime, ils l'ont fait passer pour un mort du Covid", a-t-il précisé, "ils l'ont placé et transporté dans un sac mortuaire jusqu'au lieu de crémation". Le tuyau d'un informateur a permis l'arrestation d'un des membres du gang, selon la police.

L'Inde a été frappée par une féroce vague de coronavirus en avril et mai qui a fait des dizaines de milliers de morts en quelques semaines. Plus de 1.000 décès sont encore recensés en moyenne chaque jour.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/