1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : rejeté de son troupeau, un éléphant tue au moins 16 personnes
1 min de lecture

Inde : rejeté de son troupeau, un éléphant tue au moins 16 personnes

L'éléphant est probablement en chaleur et a été rejeté de son troupeau en raison de son mauvais caractère ou d'une rivalité sexuelle avec d'autres mâles.

Un troupeau d'éléphants a provoqué la panique des habitants en Chine
Un troupeau d'éléphants a provoqué la panique des habitants en Chine
Crédit : DIPTENDU DUTTA / AFP
Mélanie Costa & AFP

Rejeté par son troupeau en raison de son "mauvais caractère", un pachyderme mâle a tué au moins 16 villageois ces deux derniers mois, dans la région tribale de Santhal Pargana, dans l'État de Jharkhand, en Inde, a déclaré ce jeudi 24 juin, un responsable de la conservation de la faune sauvage.

L'éléphant, âgé d'environ 15 ou 16 ans, est "est probablement en chaleur et a été rejeté en raison de son mauvais caractère ou d'une rivalité sexuelle avec d'autres mâles", a expliqué Satish Chandra Rai, responsable régional du service des forêts.

Et de préciser : "Nous étudions son comportement et une équipe de 20 fonctionnaires essaie constamment de le pister car notre première priorité est de protéger l'animal". L'éléphant, qui cherche à rejoindre son troupeau, comptant 22 éléphants, a réussi à semer les autorités.

Un "voyou"

Mardi 22 juin, l'animal a agressé un couple de personnes âgées, les battant à mort à coups de trompe. Selon Satish Chandra Rai, l'éléphant n'a tué que des personnes qui se sont trouvées accidentellement sur son chemin ou l'ont provoqué en l'approchant pour le photographier.

À lire aussi

"Il ne s'est pas introduit dans les maisons ou n'a pas délibérément attaqué les gens", a-t-il assuré. "Nous attendons de voir si son troupeau l'accueille à nouveau. Sinon, cela montrera qu'il s'agit d'un voyou".

L'Inde compte environ 30.000 éléphants sauvages d'Asie, soit près de 60% de la population sauvage totale. Ces dernières années, une augmentation du nombre d'éléphants tués par des hommes, mais aussi, à l'inverse, d'hommes tués par des éléphants, a été constatée à mesure que l'activité humaine empiétait sur les zones forestières.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/