1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Incendies en Algérie : 65 morts, températures caniculaires... Le point sur la situation
1 min de lecture

Incendies en Algérie : 65 morts, températures caniculaires... Le point sur la situation

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Les incendies qui sévissent le nord de l'Algérie depuis lundi 9 août ont déjà fait 65 morts.

Des incendies ravagent le nord de l'Algérie depuis le 9 août 2021
Des incendies ravagent le nord de l'Algérie depuis le 9 août 2021
Crédit : Ryad KRAMDI / AFP
Charlotte Diry & AFP

Tout comme la Grèce, la Turquie ou encore la Sardaigne, l'Algérie doit elle aussi, faire face à de violent incendies qui ravagent le nord du pays, notamment la Kabylie. Alors que les flammes ont déjà réduit en cendres des centaines hectares, les feux sont attisés par un épisode de très fortes chaleurs caniculaires, atteignant parfois la barre des 50°C. En plus de cela, de forts vents propagent les feux et compliquent la tâche des secouristes.

Selon un nouveau bilan indiqué par les autorités locales, au moins 65 personnes auraient perdu la vie, dont 28 militaires.

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune avait déploré la mort de ces soldats sur Twitter : "C'est avec une grande tristesse que j'ai appris la mort en martyrs de 25 militaires après qu'ils aient réussi à secourir plus d'une centaine de citoyens des flammes, dans les montagnes de Bejaïa et Tizi Ouzou". En secourant 110 citoyens, hommes, femmes et enfants des flammes, 14 autres militaires ont été brûlés à différents degrés. 

Une origine criminelle ?

Plusieurs dizaines d'incendies seraient "d'origine criminelle" a affirmé le Ministre de l'Intérieur Kamel Beldjoud : "Cinquante départs de feu en même temps, c'est impossible. Ces incendies sont d'origine criminelle."

À lire aussi

Selon Aïmène Benabderahmane, Premier Ministre algérien, plus de 70 incendies ont éclaté dans 18 wilayas (préfectures), au nord du pays. Les villes de Bouira, Sétif, Khenchela, Guelma, Bejaïa, Bordj Bou Arreridj, Boumerdès, Tiaret, Medea, Tébessa, Blida et Skikda sont touchées, a indiqué sur Twitter la direction générale de la protection civile. 

La radio publique algérienne annonçait elle, l'arrestation de trois "pyromanes" à Médéa, au nord de l'Algérie, là où un incendie s'était lui aussi déclaré. Une quatrième personne avait elle, été arrêté à Annaba selon l'Algérie Presse Service. Lors d'un Conseil des ministres tenu le 25 juillet dernier, le président Abdelamdjid Tebboune a ordonné l'élaboration d'un projet de loi punissant sévèrement les auteurs d'incendies criminels de forêts. Les peines pourront aller jusqu'à 30 ans de prison ferme, voire la perpétuité si l'incendie a causé la mort d'individus. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/