1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Enquête exclusive" : nationalisme et traditions, la Russie selon Poutine
1 min de lecture

"Enquête exclusive" : nationalisme et traditions, la Russie selon Poutine

M6 diffuse dimanche 27 février un documentaire sur le parcours du dirigeant russe, qui a lancé une offensive contre l'Ukraine jeudi.

Vladimir Poutine, le 23 février 2018
Vladimir Poutine, le 23 février 2018
Crédit : Yuri KADOBNOV / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

Depuis que Vladimir Poutine est au pouvoir, le pays, dirigé d’une main de fer, s’est redressé après des années 90 chaotiques. Son programme : le retour aux valeurs traditionnelles, celles du nationalisme fort, de l'orthodoxie, des valeurs héritées de la "Grande Russie" des Tsars.

En Russie, l’église orthodoxe n’a jamais été aussi puissante. Rien qu'à Moscou, une soixantaine d’églises ont été construites ces dernières années. S’opposer au pouvoir de l’église, c’est être considéré comme un ennemi de la nation, de risquer des descentes de police à son domicile ou de subir des interrogatoires musclés menés par les services secrets. 

Par conviction ou opportunisme, de nombreux oligarques se font les chantres de la Russie « poutinienne » et traditionnaliste. Parmi eux, Konstantin Malofeev qui rêve à un retour du tsarisme. Malofeev dépense sans compter pour façonner la jeunesse selon sa pensée ultra-nationaliste.

Un documentaire à voir dimanche 27 février sur M6 à partir de 00h35.

Pour en savoir plus sur Vladimir Poutine, écoutez notre podcast Focus :

À écouter

53. Qui est vraiment Vladimir Poutine ?
00:14:15
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire