1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : un journaliste espagnol d'origine russe arrêté pour soupçons d'espionnage
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : un journaliste espagnol d'origine russe arrêté pour soupçons d'espionnage

Les services polonais ont identifié Pablo Gonzalez comme étant un agent agissant en faveur du renseignement militaire russe avant de l'arrêter fin février à la frontière polonaise.

Des policiers et militaires à Przemysl, en Pologne, où a été arrêté un journaliste espagnol, soupçonné d'être un agent du renseignement militaire russe.
Des policiers et militaires à Przemysl, en Pologne, où a été arrêté un journaliste espagnol, soupçonné d'être un agent du renseignement militaire russe.
Crédit : Beata Zawrzel / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Il travaillait notamment pour le média en ligne Publico et la chaîne de télévision la Sexta. Le journaliste espagnol indépendant Pablo Gonzalez a été interpellé à la frontière polono-ukrainienne, en Pologne, soupçonné d'espionnage en faveur du renseignement militaire russe GRU, ont annoncé vendredi 4 mars l'Agence pour la sécurité polonaise ABW et l'avocat du journaliste.

"Les agents de l'ABW ont interpellé un citoyen espagnol d'origine russe (...) Il a été identifié comme agent de la Direction générale du renseignement de l'état-major des Forces armées de la Fédération de Russie", indique un communiqué des services polonais. "Il menait ses activités en faveur de la Russie en profitant de son statut de journaliste", précise ce texte.

L'avocat du journaliste, Gonzalo Boye, connu dans son pays pour être l'avocat de l'indépendantiste catalan Carles Puigdemont, a indiqué jeudi soir sur son compte Twitter qu'"après quatre jours, nous venons d'être informés par le consulat d'Espagne en Pologne que Pablo Gonzalez est accusé d'un délit d'espionnage conformément à l'article 130.1 du code pénal polonais et se trouve en détention provisoire dans la prison de Rzeszów".

Deux cartes bancaires russes, à deux noms différents

L'organisation Reporters sans frontières indiquait dès jeudi sur Twitter que le "journaliste espagnol @PabVis a été arrêté à Rzeszów, près de la frontière ukrainienne, et il est maintenant détenu depuis plus de 72 heures par l'Agence de sécurité intérieure (ABW) sans aucune explication crédible. Il n'a pas eu accès à son avocat, ce qui constitue un déni de ses droits fondamentaux". De son côté, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) basé à New York a appelé les autorités polonaises "libérer immédiatement" le reporter.

À lire aussi

Selon le CPJ, le 6 février, "des agents des services de sécurité ukrainiens ont détenu Pablo Gonzalez pendant plusieurs heures à Kiev, l'accusant d'avoir réalisé des reportages dans des zones contrôlées par l'armée dans la région du Donbass sans disposer d'une accréditation appropriée, avant d'être libéré sans charge.

Les services polonais indiquent que le journaliste a été interpellé dans la nuit du 27 au 28 février à Przemysl, près de la frontière polono-ukrainienne, où il avait séjourné depuis quelques jours. "Il préparait un déplacement en Ukraine", a indiqué l'ABW.

Selon le parquet polonais, le journaliste interpellé avait mené ses activités à Przemysl, au poste frontière de Medyka et à Varsovie, mais aussi dans d'autres pays. Il avait sur lui deux passeports et deux cartes bancaires russes, établies à deux noms différents. Il encourt une peine de dix ans de prison en Pologne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/