1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : qu'est-ce que la "raspoutitsa" que redoutent les troupes russes ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : qu'est-ce que la "raspoutitsa" que redoutent les troupes russes ?

ÉCLAIRAGE - Le dégel printanier pourrait entraver la progression des militaires russes en Ukraine, selon les experts.

Un char russe au Bélarus, le 11 février 2022
Un char russe au Bélarus, le 11 février 2022
Crédit : AFP PHOTO/ RUSSIAN DEFENCE MINISTRY
Thomas Pierre

Vladimir Poutine prévoit-il une invasion rapide de l'Ukraine ? En tout cas, les conditions météorologiques locales pourraient expliquer en partie la date, comme la stratégie choisie par Moscou, pour envahir son voisin. Plus clairement, en Ukraine (comme en Russie ou au Bélarus) l'arrivée du printemps coïncide avec ce que les russophones appellent la "raspoutitsa", c'est-à-dire la "saison des mauvaises routes". Une période de l'année pendant laquelle le dégel transforme la terre ferme en champs de boue, rendant les axes de communications difficilement praticables pour les véhicules militaires ou les troupes au sol. 

Cette théorie, des plus sérieuse, est avancée par les experts militaires américains du CSIS (Center for Strategy and International Studies). "Le temps favorise les Ukrainiens", expliquent-ils dans un brief publié quelques jours avant l'invasion russe. "Plus longtemps leurs forces peuvent tenir et infliger des pertes aux forces russes, plus elles ont de chances de saper le moral des Russes (...) et amener le Kremlin à reconsidérer une guerre prolongée", estiment-ils. 

Une hypothèse qui expliquerait en partie l'empressement de Vladimir Poutine à s'emparer du pays. Vendredi 25 février, au deuxième jour seulement de l'offensive russe, le maître du Kremlin appelait ainsi les militaires ukrainiens à "prendre le pouvoir" à Kiev en renversant le président Volodymyr Zelensky et son entourage. Maintenant l'opération lancée, Moscou ne disposerait, selon les conditions saisonnières, plus que d'une fenêtre de tir limitée pour atteindre son objectif de neutralisation et de "démilitarisation" du pays. 

Des débâcles historiques

La "raspoutitsa" est en tout cas loin d'être sous-estimée par l'État-major russe, tant l'histoire militaire regorge d'exemple de débâcles historiques dues au dégel : que ce soit lors de la campagne de Napoléon en Russie en 1812, ou pendant la Seconde Guerre mondiale, quand la boue freina la terrible progression de la "Blitzkrieg" allemande. Les prochaines semaines qui nous séparent du printemps s'annoncent donc d'ores et déjà capitales pour les opérations russes en Ukraine. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.