1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : pourquoi Poutine et Macron ne s'appellent-ils plus ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : pourquoi Poutine et Macron ne s'appellent-ils plus ?

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron n'ont pas eu d'entretien téléphonique depuis deux mois car la France est un pays "inamical" avec lequel des discussions ne sont actuellement pas "nécessaires", a indiqué le Kremlin.

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ne s'appellent plus
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ne s'appellent plus
Crédit : AFP
Romain Giraud & AFP

Le Kremlin n'a pas pris de pincettes. Alors que les deux présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ne se sont pas entretenus au téléphone depuis le 28 mai, soit plus de deux mois, la Russie a donné les premières explications. Ce vendredi 5 août, elle a estimé que la France n'était pas un pays ami et que les discussions n'étaient donc pour l'instant pas nécessaires

"Eh bien, tout d'abord, la France est un État inamical au regard des actions qu'elle prend concernant notre pays", a d'abord déclaré à la presse Dmitri Peskov, avant d'ajouter qu'"ils ne s'appellent pas parce qu'ils estiment que le moment n'est pas venu, et qu'actuellement ce n'est simplement pas nécessaire. Si la nécessité se fait sentir, ils peuvent s'appeler dans la minute", a-t-il dit. 

La Russie qualifie en effet de pays "inamicaux" ceux qui, comme la France, ont notamment pris des sanctions contre elles après son intervention en Ukraine. Et le Kremlin n'a cessé d'allonger cette liste : on y trouve actuellement les États-Unis, l'Australie, le Canada, le Royaume-Uni, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, la Norvège, Taïwan et l'ensemble des membres de l'Union européenne. 

Macron vivement critiqué pour ses multiples contacts avec Poutine

Pour autant, la France était un des seuls pays "inamicaux" à avoir gardé le contact avec la Russie. Emmanuel Macron avait en effet eu des entretiens téléphoniques avec son homologue russe début mai, début mars et à cinq reprises en février en pleine montée des tensions, jusqu'à l'offensive du Kremlin en Ukraine, le 24 février. Il s'était aussi rendu en personne à Moscou, le 7 février. 

À lire aussi

Ces multiples contacts avaient valu des critiques au président français, certains lui reprochant d'avoir maintenu des échanges réguliers avec le chef du Kremlin sans parvenir à empêcher le lancement d'une offensive russe contre l'Ukraine.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.