1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : nucléaires, hypersoniques... De quelles armes dispose la Russie ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : nucléaires, hypersoniques... De quelles armes dispose la Russie ?

DÉCRYPTAGE - Vladimir Poutine a de nouveau brandi la menace nucléaire mercredi 21 septembre. Un nouveau cap a été franchi pour le dirigeant du pays le plus équipé en armes nucléaires de la planète.

Vladimir Poutine regardant des exercices de la marine russe au large de la Crimée le 9 janvier 2020.
Vladimir Poutine regardant des exercices de la marine russe au large de la Crimée le 9 janvier 2020.
Crédit : Alexey DRUZHININ / SPUTNIK / AFP
Thomas Pierre & AFP

"Ce n'est pas du bluff". Mercredi 21 septembre, Vladimir Poutine s'est dit prêt à utiliser "tous ses moyens" de défense, y compris nucléaires, pour "protéger" la Russie face à l'Ukraine et à l'Occident. "Nous utiliserons certainement tous les moyens à notre disposition pour protéger la Russie et notre peuple", a-t-il assuré. Une nouvelle menace de la part du Kremlin qui s'inscrivent dans une logique d'escalade. 

Car, selon de nombreux experts, ses déclarations relèvent plutôt d'une "rhétorique dangereuse" que d'un éventuel passage à l'acte. "Cette hypothèse est extrêmement peu probable", estime sur RTL, Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique. Depuis le 24 février, "on n'a pas vu de mise en alerte des forces nucléaires (...) on n'a pas vu de mouvements d'armes nucléaires", rappelle-t-il. "Il y a un contraste entre ce qui se passe sur le terrain et la manière dont (Poutine) parle du nucléaire". 

Derrière ces menaces pourtant, Moscou compte bien des moyens militaires impressionnants. Les forces russes sont équipées de missiles, de bombardiers stratégiques, de sous-marins et de navires de surface. Sur le plan défensif, elles comprennent aussi un bouclier anti-missile, des systèmes de contrôle spatiaux, de défense antiaérienne et antisatellite, mais aussi évidemment l'arsenal nucléaire le plus important de la planète.

5.977 ogives nucléaires

Au début du conflit, dans un article du Bulletin of the Atomic Scientists, les experts Hans Kristensen et Matt Korda affirmaient que, sur un total de 5.977 ogives nucléaires, près de 1.600 seraient actuellement déployées et prêtes à l'usage. Ce qui en ferait la première puissance nucléaire de la planète devant les États-Unis (5.550), la Chine (350), la France (290) et le Royaume-Uni (225), selon le Stockholm international peace research Institute

À écouter aussi

"Elles peuvent être déclenchées dans les 10 minutes", expliquait en février dernier à l'AFP Marc Finaud, expert en prolifération au Centre Politique de Sécurité de Genève (GCSP). "Soit ce sont des ogives déjà fixées sur des missiles, soit ce sont des bombes déjà à bord" des bombardiers et sous-marins. "La vraie question est de savoir s'il a déployé plus de sous-marins ou armé les bombardiers", estimait quant à lui Hans Kristensen. 

Une "invincible" armada hypersonique

Sans compter que, depuis quelques années, la Russie se constitue aussi une "invincible" armada hypersonique. AvangardZircon, Kinjal ou encore Poséidon... Des armes avant tout destinées à intimider l'Occident et pour lesquelles Moscou détient là aussi une longueur d'avance. Le missile hypersonique Zircon est par exemple capable de voler jusqu'à Mach 9 sur une portée théorique de 1.000 km. Sa date de mise en service dans la marine russe, où il devrait équiper des frégates et des sous-marins nucléaires, n'est pas connue.


Cette arme dernier cri fait partie de celles annoncées en grande pompe en 2018 par Vladimir Poutine, accompagnées d'un avertissement aux pays occidentaux : "Écoutez-nous maintenant !". Deux sont déjà en service : le missile Kinjal, qui équipe l'armée de l'air et surtout "l'arme absolue" du président russe, le planeur hypersonique Avangard. Pouvant emporter une charge nucléaire, il vole jusqu'à 33.000 km/h et change de façon imprévisible de cap ou d'altitude, le rendant quasiment impossible à intercepter.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.