1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : Marioupol, jeune fille à la sucette, statues... Les images fortes du conflit
3 min de lecture

Guerre en Ukraine : Marioupol, jeune fille à la sucette, statues... Les images fortes du conflit

Depuis la nuit du 24 février, l'Ukraine est le terrain d'une guerre menée par les forces russes. Jamais des photos de guerre n'auront été tant relayées sur les réseaux sociaux.

Volodymyr Zelensky le 24 février 2022
Volodymyr Zelensky le 24 février 2022
Crédit : AFP PHOTO / Ukraine presidency / handout
Lison Bourgeois & Eléanor Douet

Depuis le début du conflit entre la Russie et l'Ukraine, de nombreuses photographies sont partagées sur les réseaux sociaux. C'est la première fois qu'une guerre est autant relayée et photographiée sur le web. Symbole de cette spécificité, TikTok a actuellement un impact impressionnant. Les vidéos des dégâts ou des actes de résistance sont alors partagées des milliers de fois à travers le monde. 

Le président ukrainien sait aussi habilement manier ces réseaux. Volodymyr Zelensky est très présent sur Facebook, Twitter et InstagramIl a établi une stratégie de communication hors normes pour défier Vladimir Poutine. Il se montre tel qu'il est, en se filmant lui-même avec son smartphone. Mais au-delà des images du président ukrainien et des immeubles criblés de balles, certains clichés ont déjà fait le tour du monde. 

La jeune fille à la sucette et au fusil

De nombreuses photos montrent des enfants au milieu du conflit. Mais l'image d'un enfant portant une arme est rare. Cette photo a été prise le 22 février, alors que la guerre avait commencé en Ukraine depuis deux jours. Sur ce cliché, on voit une petite fille de 9 ans. Une sucette dans la bouche, elle tient une arme à la main. En étonnant et en choquant, l'image devient rapidement virale. 

Sur Facebook, Oleksii Kyrychenko raconte que le cliché est une mise en scène avec sa fille. L'auteur de la photographie assure même que l'arme n'était pas chargée. L’image de sa fille de 9 ans fait partie d’une série de photos dont la première a été publiée dès le 22 février, après avoir décidé “de faire des photos pour attirer l’attention sur la possible guerre”.

Des statues entourées de sac de sable

À écouter aussi

Riches d’un remarquable patrimoine culturel, les Ukrainiens tentent de protéger leurs monuments et trésors historiques. Dans les villes, les sacs de sable se retrouvent empilés autour des statues que l’on ne peut déplacer. Selon Sciences et Avenir, une vingtaine de sites importants et de monuments auraient déjà été très sévèrement endommagés, voire détruits, depuis le début du conflit. 
Kharkiv ou la cité médiévale de Tcherniguiv, dans le nord-est du pays, sont des sites qui figurent sur la liste indicative de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). 

Bombardement de la maternité de Marioupol

Le mercredi 9 mars, la maternité de Marioupol(Donbass) a été massivement bombardée par les forces russes. Le bâtiment a été entièrement détruit. Alors que plusieurs sauveteurs tentent d'agir sur place, une jeune ukrainienne  sur le point d'accoucher est photographiée par des journalistes sur place. Ces photos deviendront les images les plus brutales de la guerre en Ukraine. 

Allongée sur un brancard, elle est péniblement transportée par des sauveteurs. La photographie de la jeune femme évacuée de l’hôpital pédiatrique de Marioupol, bombardé par les Russes est devenue le symbole de la violence de cette guerre. Ni elle, ni son bébé n’ont survécu.

Les foules d'Ukrainiens qui décident de partir

Le conflit ukrainien a aussi engendré un nombre important de départs. Fuyant la guerre pour se protéger ou protéger leur famille, de nombreux ukrainiens se sont retrouvés sur la route. "Des Ukrainiens se pressent sous un pont détruit alors qu'ils tentent de fuir en traversant la rivière Irpin dans la périphérie de Kiev" indique l'auteur de la première photographie prise en Ukraine le samedi 5 mars 2022. 

La deuxième photographie a été prise le 24 février 2022. Elle montre un embouteillage alors que les citoyens quittent Kiev, en Ukraine. Le président russe Vladimir Poutine venait alors d'annoncer la tenue d'une opération militaire en Ukraine. Sur la troisième photo, la journaliste a photographié un homme qui laisse partir sa femme et son enfant. "À Odessa comme dans toute l’Ukraine, des milliers de femmes et d'enfants quittent le pays", nous raconte la photographe. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire