1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : la filiale européenne de la banque russe Sberbank au bord de la faillite
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : la filiale européenne de la banque russe Sberbank au bord de la faillite

La filiale européenne de la banque russe Sberbank serait en "faillite ou faillite probable", selon la BCE à cause de "sorties de dépôts significatifs" en raison du contexte géopolitique.

La filiale européenne de la banque russe Sberbank se trouve au bord de la faillite (illustration)
La filiale européenne de la banque russe Sberbank se trouve au bord de la faillite (illustration)
Crédit : Michal Cizek / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

La Banque centrale européenne (BCE) a constaté ce lundi 28 février la "faillite ou faillite probable" de la filiale européenne de la banque russe Sberbank, parmi les plus grandes du pays, à cause de retraits "significatifs" des dépôts en raison du conflit en Ukraine et des sanctions décidées par les pays occidentaux.

Sberbank Europe AG, domiciliée en Autriche, et ses filiales en Croatie et en Slovénie ont "connu des sorties de dépôts significatifs en raison de l'impact des tensions géopolitiques sur leur réputation", explique l'organisme de supervision bancaire de la BCE dans un communiqué, estimant que "dans un avenir proche, la banque risque de ne pas être en mesure de payer ses dettes ou autres engagements à leur échéance". Les retraits ont entraîné une "détérioration de la liquidité" de la banque et "il n'y a aucun moyen disponible" qui confère une "chance réaliste" de refluer les caisses de l'institution, poursuit la BCE.

Dans la foulée, le régulateur autrichien FMA a imposé un "moratoire" sur la filiale européenne, signifiant qu'elle ne peut procéder à "aucun retrait, virement ou autre transaction" au moins jusqu'au 2 mars. En vertu de la régulation européenne, les dépôts de particuliers sont garantis jusqu'à 100.000 euros.

L'impact des sanctions occidentales

Les deux plus grandes banques russes, Sberbank et VTB Bank, sont ciblées notamment depuis jeudi par de lourdes sanctions américaines, visant à largement limiter leurs transactions internationales. Les sanctions visant le système bancaire russe ont depuis été renforcées avec notamment, samedi, l'annonce de l'exclusion du système Swift de certains instituts.

À lire aussi

Sberbank Europe AG est détenue à 100% par la maison-mère russe de la banque. Elle a également des filiales en Bosnie-Herzégovine, République tchèque, Hongrie et Serbie, qui seraient aussi concernées par une faillite mais n'entrent pas dans la juridiction de la BCE. Le superviseur européen précise s'être "coordonné avec les autorités nationales" dans ces pays.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire