1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : la Chine prépare-t-elle de son côté une offensive à Taïwan ?
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : la Chine prépare-t-elle de son côté une offensive à Taïwan ?

ÉCLAIRAGE - Après l’offensive russe en Ukraine, Pékin va-t-il à son tour passer à l’acte à Taïwan ? La question est sur toutes les lèvres.

Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping, à Pékin, le 4 février 2022.
Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping, à Pékin, le 4 février 2022.
Crédit : Alexei Druzhinin / Sputnik / AFP
Stéphane Pambrun

Le Conseil de sécurité des Nations-Unies se réunira une nouvelle fois ce vendredi 25 février pour voter un projet de résolution exigeant immédiatement le retrait des troupes russes d'Ukraine. Un texte voué à l'échec, puisque la Russie est un membre permanent de ce Conseil et qu'elle dispose d'un droit de véto.

Moscou pourrait même compter sur le soutien de la Chine, qui pour l'instant, refuse de condamner l'intervention décidée par Vladimir Poutine. Alors certains s'interrogent, le régime communiste aurait-il l'intention de copier son voisin russe ? Concrètement, ce que la Russie fait avec l'Ukraine, la Chine l'envisage-t-elle avec Taïwan ? 

Pékin dément et parle d'accusations infondées. "Taïwan n'est pas l'Ukraine", a lancé Pékin en fustigeant les comparaisons, qualifié d'insensées de la présidente taïwanaise, qui estime que Taïwan, comme l'Ukraine, est sous la menace d'une invasion. Le ministère de la Défense de Taïwan annonce que plusieurs avions militaires chinois sont entrés ces dernières heures dans sa zone d'identification de défense aérienne, faisant peser la menace là-encore d'une invasion. 

Une menace qui ne cesse de grandir ces derniers mois, alors que Pékin revendique la souveraineté sur Taïwan. Pour la Chine, il n'y a pas de parallèle possible entre Kiev et Taipei, car l'île de Taïwan, malgré son gouvernement démocratiquement élu, est déjà une partie inaliénable de la Chine. Mais beaucoup voient dans le soutien de Pékin à l'offensive russe en Ukraine une façon de s'assurer en retour un soutien russe en cas d'invasion de Taïwan. Avec cette fois, le risque d'une intervention militaire américaine en mer de Chine. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire