1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : "Je suis ému de retrouver cette ambassade", confie à RTL l'ambassadeur de France à Kiev
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : "Je suis ému de retrouver cette ambassade", confie à RTL l'ambassadeur de France à Kiev

DOCUMENT RTL - L'ambassadeur de France en Ukraine vient de rentrer à Kiev, et se dit "très ému de retrouver cette ambassade", 7 semaines après avoir décrété une délocalisation. "Je n'avais de cesse de vouloir revenir", déclare-t-il.

Un char militaire dans les rues de Kiev le 24 février 2022
Un char militaire dans les rues de Kiev le 24 février 2022
Crédit : DANIEL LEAL / AFP
Guerre en Ukraine : "Je suis ému de retrouver cette ambassade", confie à RTL l'ambassadeur de France à Kiev
00:02:34
Emilie Baujard - édité par Marine Derquenne

"Je suis sur un plan personnel très ému de retrouver cette ambassade" a confié l'ambassadeur de France en Ukraine à RTL. "Aujourd'hui, nous rentrons à Kiev parce que les conditions sécuritaires le permettent. Depuis la première minute où j'ai quitté l'ambassade, je n'avais de cesse que de vouloir revenir" car "c'est à la fois un symbole" qui signifie que "Kiev n'est pas tombée, que la capitale a résisté à l'agression russe, donc c'est un signe d'espoir pour la nation ukrainienne", a-t-il affirmé. Mais également "parce qu'une ambassade doit être placée dans la capitale de l'État et au plus près des plus hautes autorités du pays, celle-ci étant restée à Kiev des logiques que nous revenions le plus vite possible."

"C'est évidemment une équipe très restreinte" d'une dizaine de personnes qui a pu retourner à Kiev, très centrée sur les "questions humanitaires, militaires et politiques". 

Une ville "changée"

La ville est "changée", allègue l'ambassadeur de France, de retour à Kiev. "On est passé par les villages vers l'ouest, on voit les carcasses de char" a-t-il raconté.

Cela étant dit, "la vie reprend doucement, on a l'impression qu'un cataclysme a eu lieu, ce qui est d'ailleurs le cas", a-t-il déclaré. "Quelques restaurants rouvrent, quelques boutiques sont là" raconte l'ambassadeur, même si, "évidement, ce n'est pas le Kiev qu'on a connu avant le 24 février", reconnaît Etienne de Poncins.

La menace russe toujours présente à Kiev

À écouter aussi

Les Russes menacent à nouveau de frapper Kiev. Est-ce une possibilité ? "On évalue la situation sécuritaire en permanence" a affirmé l'ambassadeur. "À ce stade, on considère qu'on peut rester, qu'on peut être à Kiev" a-t-il assuré. 

"Depuis le 24 février, on sait que les Russes peuvent taper partout en Ukraine. Ce qui a quand même changé par rapport au moment où on est parti, c'est que là, il n'y a plus d'artillerie russe à proximité de la ville, il n'y a plus de troupes qui cherchent à encercler la ville", a-t-il expliqué. L'ambassadeur reconnaît toutefois que "des attaques de missiles sont toujours possibles". "Mais encore une fois, on évalue la situation en permanence, et si on estimait qu'elle se détériorait trop, on repartirait", a-t-il assuré au micro de RTL.

L'ambassadeur avait été exfiltré de Kiev début mars

Exfiltré de Kiev début mars, l'ambassadeur de France en Ukraine se trouvait à Lviv, dans le grand ouest ukrainien, près de la frontière polonaise. Étienne de Poncins avait partagé sur son compte Twitter la déclaration du porte-parole adjoint du ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères, qui indiquait qu'il retournerait très prochainement à Kiev. Cela "permettra d'approfondir encore l'appui porté par la France à l'Ukraine dans tous les domaines pour faire face à la guerre engagée par la Russie le 24 février dernier" affirmait le document.

Le ministre s'était également félicité du fait que "la représentation de la France auprès de l'Ukraine, qui a pu être maintenue sur le territoire ukrainien depuis le début de la guerre, puisse retrouver la capitale ukrainienne" tel qu'il est écrit.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/