1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : à Kherson, certains Ukrainiens retrouvent enfin leur maison
1 min de lecture

Guerre en Ukraine : à Kherson, certains Ukrainiens retrouvent enfin leur maison

REPORTAGE - Avec l'avancée des troupes ukrainiennes, certains habitants peuvent retrouver leurs habitations anciennement occupées par les forces russes. Les découvertes sont douloureuses.

Olia et son mari, devant leur maison
Olia et son mari, devant leur maison
Crédit : Emilie Baujard
Guerre en Ukraine : à Kherson, certains Ukrainiens retrouvent enfin leur maison
00:01:54
Emilie Baujard & Jonathan Griveau - édité par Alexandre Bozio

La Russie tente de riposter face à l'avancée des troupes ukrainiennes qui récupèrent, au fil des semaines, de nombreux villages conquis auparavant par l'armée russe. Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, près de quatre millions de personnes sont néanmoins affectées par des coupures d'électricité après de récentes frappes russes sur des infrastructures énergétiques du pays.

Dans la région de Kherson, située au sud de l'Ukraine, certains habitants ont ainsi pu retrouver leurs habitations, mais le passage des Russes a laissé des traces. Après avoir récupéré sa maison, Olia a par exemple découvert que sa maison avait servi de centre de détention : "Ici, ils mettaient une personne sans eau ni nourriture. On voit un bout de pain rassis par terre, c'est surement la seule chose que les détenus avaient à manger", décrit-elle à RTL en montrant une pièce d'un mètre carré. "Ils avaient les pieds et les mains attachés. Ce sont des témoins qui nous ont raconté". 

Dans le sous-sol de cette habitation, six Ukrainiens étaient retenus en captivité. La propriétaire a appris que trois d'entre eux étaient en vie, mais elle n'a pas su ce que sont devenus les trois autres. 

Une maison sens dessus dessous

  • La maison de ce couple a été utilisée comme prison
    La maison de ce couple a été utilisée comme prison
    Crédits : Emilie Baujard
  • Olia a récupéré sa maison dans un désordre sans nom
    Olia a récupéré sa maison dans un désordre sans nom
    Crédits : Emilie Baujard
  • Elle avait servi de centre de détention
    Elle avait servi de centre de détention
    Crédits : Emilie Baujard
  • Au fond du jardin, elle a entassé tous les meubles cassés et les déchets abandonnés
    Au fond du jardin, elle a entassé tous les meubles cassés et les déchets abandonnés
    Crédits : Emilie Baujard
  • La douche extérieure d’1m2
    La douche extérieure d’1m2
    Crédits : Emilie Baujard
  • Dans le sous-sol de cette habitation, six Ukrainiens étaient retenus en captivité
    Dans le sous-sol de cette habitation, six Ukrainiens étaient retenus en captivité
    Crédits : Emilie Baujard

Olia a récupéré sa maison dans un désordre sans nom, où de nombreuses choses ont été dérobées telles que "des documents et un ordinateur". Elle a expliqué que les occupants russes avaient aussi volé "ses culottes et ses soutiens-gorge" ainsi que "tous les caleçons et les chaussettes" de son mari. 

À lire aussi

Au fond du jardin, elle a entassé tous les meubles cassés et les déchets abandonnés. Dès qu'elle aura à nouveau accès à l'électricité, elle retournera chez elle, même si les combats ont lieu à moins de 30 kilomètres

La rédaction vous recommande
À écouter aussi