1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à Vienne : des méthodes "professionnelles" utilisées par les assaillants
1 min de lecture

Attentat à Vienne : des méthodes "professionnelles" utilisées par les assaillants

Les assaillants de la fusillade de Vienne s'étaient "préparés de façon professionnelle", a indiqué le chancelier autrichien.

Sute à des tirs survenus près d'une synagogue de Vienne en Autriche, la police demande à la population de s'écarter des lieux publics et des transports en commun.
Sute à des tirs survenus près d'une synagogue de Vienne en Autriche, la police demande à la population de s'écarter des lieux publics et des transports en commun.
Crédit : JOE KLAMAR / AFP
Fusillades à Vienne : des "méthodes professionnelles" utilisées par l'assaillant
02:04
Blandine Milcent & Brice Dugénie - édité par Venantia Petillault

C'est officiel, les fusillades qui ont fait au moins quatre morts dans les rues de Vienne, dont un assaillant, ce lundi 2 novembre, portent la marque de l'État islamique.

L'un des assaillant, radicalisé, a été identifié. Il a été identifié et les enquêteurs sont rentrés dans son logement en forçant la porte avec des explosifs. Le ministre autrichien a précisé ce mardi matin disposer d'informations claires : "Il s'agit d'une personne radicalisée qui se sentait proche du groupe terroriste État islamique."

Cet individu était lourdement armé, il portait entre autres un fusil d'assaut, une ceinture explosive qui s'est avérée factice. La police dit avoir procédé à plusieurs arrestations lors des perquisitions cette nuit et ce matin. Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, avait confirmé dans la nuit qu'il s'agissait bien d'une attaque terroriste. "Les assaillants étaient équipés d'armes automatiques", a-t-il dit et " ils semblaient s'être préparés de façon professionnelle". 

C'est en effet ce que l'on peut voir sur les images des caméras de vidéosurveillance. On voit un assaillant vêtu d'une combinaison de couleur claire, il porte un fusil mitrailleur bandoulière, une arme de poing à la ceinture et un petit sac à l'épaule. Il arpente au pas de course les petites rues du centre-ville de Vienne et il semble calme, assez méthodique.

À lire aussi

Il ralentit le pas par exemple lorsqu'il arrive à un croisement, pour ne pas se faire surprendre par les forces de l'ordre puis tire en rafale sur un passant qu'il croise au hasard avant de revenir sur ses pas, et de l'achever avec son arme de poing. Puis une terrasse de restaurant est sa cible. Cette déambulation mortifère se poursuit dans six lieux de la capitale. Heureusement, à quelques heures d'un reconfinement en Autriche, les rues étaient déjà en partie désertes.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/