2 min de lecture États-Unis

Floride : des scientifiques partent explorer un trou bleu de 129 mètres de profondeur

VU DANS LA PRESSE - En août 2020 et mai 2021, des scientifiques vont partir explorer le trou de la "Banane verte" au large de la Floride. L'occasion d'étudier la vie qui se trouve dans ce gouffre de 129 mètres de profondeur.

Le trou de la Sériole, exploré en 2019 au large de la ville de Sarasota en Floride.
Le trou de la Sériole, exploré en 2019 au large de la ville de Sarasota en Floride. Crédit : AJ GONZALES/MOTE MARINE LABORATORY
Marie Gingault

Après l'exploration du trou bleu de la Sériole en 2019, au large de la ville de Sarasota en Floride, c'est à de nouvelles profondeurs que vont s'attaquer des scientifiques américains. Au mois d'août 2020 et en mai 2021, c'est le trou de la "Banane verte" et ses 129 mètres de profondeur qui feront l'objet de ces recherches.

Les trous bleus, ou trous marins sont des gouffres, souvent arrondis. Leur couleur bleue foncée, due à la profondeur, contraste avec le bleu turquoise des récifs alentours. Ces grottes sous-marines se seraient formées au cours des ères glaciaires précédentes, lorsque que le niveau de la mer était à une centaine de mètres plus bas qu'aujourd'hui. L'eau, qui s'est depuis infiltrée dans ces profondeurs, a ainsi créé les fascinants gouffres que nous connaissons désormais, explique Futura Sciences.

La particularité de ces trous bleu est qu'ils concentrent une très riche biodiversité, qui invite les scientifiques a y explorer la vie, comme l'explique la Noaa (Office of Ocean Exploration and Research) : "Les trous bleus forment des communautés biologiques riches et emplies de formes de vie marines comme les coraux, les éponges, les mollusques, les tortues de mer, les requins et bien d'autres". 

La Noaa précise également que "la chimie de l'eau de mer dans ces trous est unique et semble interagir avec la nappe phréatique et possiblement les aquifères. Ce lien participe à notre connaissance du cycle carbone entre les eaux souterraines et la surface".

Le trou du Dragon, le plus profond connu à ce jour

À lire aussi
Le chanteur Neil Young en 2020 Présidentielle américaine
Neil Young porte plainte contre Trump pour l'empêcher d'utiliser ses chansons

Des trous bleus ont été découverts partout dans le monde. Parmi les plus notables on retrouve le trou du Dragon dans la mer de Chine. Il est réputé pour être le plus profond trou bleu découvert à ce jour, avec une profondeur estimée à 300 mètres. Avant lui c'était le trou bleu de Dean, aux Bahamas, qui était considéré comme le plus profond avec ses 202 mètres de profondeurs. 

Dans la mer des Caraïbes le grand trou bleu du Bélize n'est "seulement" profond que de 120 mètres. En Égypte, le Blue Hole de la mer Rouge est connu pour sa dangerosité. Il compte parmi les sites de plongée les plus meurtriers au monde, souligne Vice

Un robot benthique comme compagnon de voyage

Partir à la découverte de la "Banane verte", c'est s'attaquer à près de 130 mètres de profondeurs depuis la surface de l'eau et un diamètre de 43 mètres à son ouverture, à environ 70 kilomètres de Sarasota. 

Pour accompagner les plongeurs, les chercheurs prévoient également d'envoyer un robot benthique. Celui-ci, créé spécialement pour l'exploration de trous bleus pèse au total 270 kilos, indiquent nos confrères de Futura Sciences. Ce robot sera capable de faire face aux fortes pressions présentent dans le trou de la "Banane verte", ainsi qu'aux eaux toxiques du gouffre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Floride Océans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants