3 min de lecture Coronavirus

États-Unis : une "time capsule" pour transmettre le souvenir de la pandémie

Des documentalistes préparent une capsule pleine d'archives pour transmettre au siècle prochain ce qu'il faut connaître sur la pandémie.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
États-Unis : une "time capsule" pour transmettre le souvenir de la pandémie Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carrie Nooten Correspondante aux Etats-Unis

Rassembler des éléments sur la gestion la pandémie à travers la planète, à l’usage des futures générations, qui pourront du coup voir tout ce qui a été fait de bien, et ce qui a été plutôt mal géré. C'est l'idée de plusieurs documentalistes de la banlieue de Washington.

Ils mettent en place une "time capsule" comme on l’appelle en anglais. Au siècle passé, c’était un petit coffre, dans lequel on mettait les journaux, la monnaie, des témoignages de l’époque, qu’on enfermait et même parfois qu’on enterrait, et que, quelques générations plus tard, on découvrait.

Là, ce sont 30 millions de documents numérisés, provenant de 9.000 sources différentes, qui seront conservés à la bibliothèque nationale de médecine. C’est à la fois un album souvenir et un recueil de mises en garde.
Ce sont des preuves rassemblées de partout dans le monde, vu l’ampleur globale de la pandémie. Il paraîtrait même que la France et la Chine seraient en train de constituer leurs propres documentations similaires.

S'inspirer et améliorer les stratégies mises en place

Côté positif, se trouveront principalement des marques et des témoignages profondément humains : les selfies de cette infirmière londonienne, tout au début du premier confinement, fatiguée et avec les marques du masque après une garde de 9 heures pour veiller sur des patients atteints de la Covid-19, des ouvriers d’une distillerie de vodka du Maryland qui se sont mis à fabriquer du gel hydroalcoolique, plein de petites histoires individuelles ont été rassemblées pour montrer la résilience de l’être humain. De nous tous.

À lire aussi
découverte
Préhistoire : une étude suggère que les tyrannosaures chassaient en meute

Et après, on rentre dans le plus dur, des exemples pour ceux qui ne seront censés ouvrir cette "capsule temporelle" qu’au 22e siècle : les documentalistes ont rassemblé les articles qui expliquent par le menu l’exploit scientifique de la création si rapide des vaccins. Les stratégies coréenne, taïwanaise, australienne et néo-zélandaise, pour contrer le virus, sont aussi consignées.

Les documentalistes ont tenu à montrer qui était bien préparé pour ne pas oublier qu’il vaut mieux prévoir - s’inspirer des stratégies mises en place et les améliorer. Le but de ces documentalistes, c’est aussi de montrer ce qui n’a pas fonctionné et qu’il faudrait garder en tête à l’avenir. Et pourtant, ce n’est pas évident de s’entendre sur ce qui n’a pas fonctionné.

Mise en garde contre les dangers de la réinformation

Mais les archivistes ont analysé les discours de nombreux agents de santé publique. Et nombreux sont ils à dire que ces situations dramatiques auraient pu être évitées parfois. Quand on pense que cette semaine, c’est à nouveau l’utilité des mesures de distanciations et des masques qui occupent l’actualité américaine, 12 mois pile après le début de la pandémie dans le pays !

Peut-être même que les documentalistes ajouteront cette petite vidéo de Joe Biden où on l’entend dire que le gouverneur du Texas a une mentalité de Neanderthal

D’autres documents-mises en garde vont aussi être joints pour montrer les dangers de la désinformation, la politisation de la crise sanitaire, la perte de confiance en la science et en les faits, le manque de leadership, de dirigeants faisant leur travail correctement - et de façon coordonnée.

Aux Etats-Unis, il y a une honte d’une certaine "élite", de la spirale sombre dans laquelle les Etats-Unis se sont enfoncés, où le nombre de décès a rendu un grand nombre indifférents. De la disparition de la notion de devoir - alors que la notion de liberté individuelle a primé à tout prix. L’un des messages à retenir, selon les chercheurs qui ont compilé tout ça, c’est qu’il vaut mieux être proactif et agir vite.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Histoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants