2 min de lecture Climat

États-Unis : une douzaine de morts à cause d'une vague de froid record

Le nord du pays est toujours aux prises avec une vague de froid exceptionnelle qui frappe la région depuis plusieurs jours et se dirige lentement vers la côte Est.

États-Unis : pendant la vague de froid, les crimes sont "annulés"
États-Unis : pendant la vague de froid, les crimes sont "annulés" Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

En proie à une vague de froid historique, le nord des États-Unis connaît, depuis une dizaine de jours, des températures extrêmes. Certains endroits, tels que la ville de Chicago (Illinois) ont enregistré jusqu'à -48 degrés. Ce froid a déjà fait une douzaine de morts dans le pays, selon le dernier bilan provisoire. 

Parmi les dix victimes du froid figure un étudiant de l'université de l'Iowa âgé de 18 ans, retrouvé inconscient mercredi 30 janvier au matin près d'un bâtiment du campus, alors qu'il faisait -46 degrés dans la ville d'Iowa City, selon la chaîne locale KCCI.  


Et cette vague de froid historique ne s'arrêtera pas en si bon chemin puisqu'elle se dirige actuellement vers la côte Est du pays. Côté ouest en revanche, "les températures vont lentement commencer à remonter à mesure que la masse d'air se réchauffe", indique le service météorologique national (NWS).

Le redoux est donc en vue mais, à cause du vent, les températures devaient rester entre -29 et -46 degrés Celsius en ressenti dans certaines parties du "Midwest", où les conditions restent difficiles pour des dizaines de millions d'habitants.

Des conditions extrêmes

À lire aussi
Faille sur la péninsule antarctique environnement
Tourisme : l'inquiétante destruction de la flore de l'Antarctique

L'air polaire descendu de l'Arctique a provoqué des coupures d'eau et d'électricité, des perturbations dans les transports et de nombreux accidents de la route. La plupart des administrations locales, des entreprises et des écoles restaient fermées. La poste américaine a prolongé la suspension de sa distribution de courrier dans plusieurs États. 

Dans le Michigan et le Minnesota, les autorités ont demandé aux habitants de régler leur thermostat à 18 degrés maximum pour éviter la saturation des réseaux de gaz naturel et d'électricité. 

Plus de 2.300 vols intérieurs et internationaux ont été annulés, selon le site spécialisé FlightAware. Les autorités ont renouvelé leurs consignes de sécurité, mettant en garde contre les risques d'hypothermie et d'engelures. Les employés des aéroports de Chicago devaient ainsi limiter leurs activités à l'extérieur à 15 minutes. La société de chemins de fer Amtrak reprenait lentement ses activités après avoir annulé tous ses trains au départ de Chicago mercredi.

La glace a bloqué la navigation sur le Saint-Laurent

À Detroit, les constructeurs automobiles ont suspendu ou limité leurs opérations pour économiser du gaz, selon le quotidien Detroit News. La glace a également bloqué la navigation sur le fleuve Saint-Laurent, voie commerciale stratégique reliant l'océan Atlantique aux provinces canadiennes du Québec et de l'Ontario ainsi qu'à Detroit et à Chicago, où des navires brise-glace devront rouvrir la circulation.

Chicago, troisième ville du pays, a connu mercredi le second jour le plus froid de son histoire avec -29 degrés. Le record de -32 degrés date du 20 janvier 1985. La ville a connu des phénomènes naturels hors du commun cette semaine, comme les "séismes de gel". Selon la télévision locale WGN, plusieurs habitants ont dit avoir entendu des explosions provoquées par de l'eau gelée dans le sol qui se brise sous la pression des pas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Climat États-Unis Froid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants