2 min de lecture États-Unis

États-Unis : une campagne choc contre les fusillades

L'organisation Sandy Hook Promise, créée par des parents de victimes d'une fusillade, a dévoilé une vidéo montrant à quoi ressemble une fusillade à l'intérieur d'une école.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : une campagne choc contre les fusillades Crédit Image : Capture d'écran /@sandyhook /Twitter | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Nicolas Barreiro

Une vidéo choc publiée le mercredi 19 septembre fait polémique, il s'agit d'un petit film sur les fusillades dans les écoles, avec un ton humoristique. Un vidéo glaçante et perturbante qui ressemble au début à une pub pour des produits essentiels de la rentrée scolaire. On voit des ados, dans un collège ou un lycée, vanter leur nouveau sac à dos, leur nouveau classeur...

En arrière plan comprend qu’il se passe quelque chose, des gens se mettent à courir, se barricadent, brisent les fenêtres pour s’échapper. L’un des élèves se félicite d’avoir des chaussures neuves qui lui permettant de prendre la fuite dans un couloir. Deux ados tiennent leurs nouveaux ciseaux et crayons de couleurs comme des armes, derrière une porte. Les nouvelles chaussettes de sport servent à faire des garrots sur un camarade blessé

Le ton est de plus en plus grave, jusqu’à ce que la caméra arrive sur le visage d’une jeune fille cachée, dans les cabinets, elle montre son nouveau téléphone avec lequel elle envoie un texto à sa mère pour lui dire qu’elle l’aime. Les larmes aux yeux, elle chuchote. On entend quelqu’un ouvrir la porte, marcher d’un pas lourd vers elle, et on comprend qu’elle va être abattue.

Une campagne choquante

Elle a été conçue pour marquer les esprits, par une organisation créée par des parents des victimes de la fusillade de l’école Sandy Hook de Newton, en 2012. 20 enfants de 6 et 7 ans avaient été abattus.

À lire aussi
Maeve Kennedy et sa famille en décembre 2019. États-Unis
"Malédiction des Kennedy" : deux membres de la famille présumés morts

La campagne a été présentée dans l’une des matinales les plus regardées hier matin, à l’heure de grande écoute. Sur les réseaux sociaux beaucoup d’internautes trouvent cette vidéo de mauvais goût, pensent qu’elle va trop loin. Il y a une limite entre la provocation pour frapper les esprits, et une mise en scène qui traumatise les parents et les enfants. 

D’autres, au contraire, répondent que ce qui est choquant, ce n’est pas ce petit film percutant, mais la réalité qu’il décrit. Aux États Unis, les élèves font des simulation de fusillades avant d’apprendre à lire. On vend dans les supermarchés des sac à dos et des cartables pare balles. Depuis le massacre dans le lycée de Columbine il y a 20 ans, 228.000 élèves américains ont vécu une fusillade de masse dans leur établissement.

Sujet de polémique

Et malgré tout, c’est un sujet de polémique politique entre les démocrates et les républicains, voire même au sein du parti démocrate, dans le cadre de la primaire pour la présidentielle. 

La semaine dernière lors d’un débat télévisé, le candidat Beto O Rourke, qui vient du Texas, d’El Paso où a eu lieu une tuerie le mois dernier, a prévenu que s’il était élu, il obligerait les propriétaires de fusil d’assaut à rendre leurs armes contre indemnisations. Des armes de guerre, on estime qu’il y en a une dizaine de millions en circulation

C’est un "crétin" a tweeté Trump. Et d’autres candidats démocrates pensent que c’est une très mauvaise idée de promettre cette confiscation, car ça va effrayer des électeurs modérés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Fusillade usa Polémique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants