1 min de lecture États-Unis

Trump utilise le premier veto de sa présidence pour financer son mur

Après le camouflet infligé la veille par le Sénat, Donald Trump a utilisé le premier veto de sa présidence pour libérer en urgence des fonds pour la construction de son mur.

Donald Trump signe le premier veto de sa présidence, le 15 mars 2019
Donald Trump signe le premier veto de sa présidence, le 15 mars 2019 Crédit : Nicholas Kamm / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

Pour la première fois de sa présidence, Donald Trump a fait usage de son veto, vendredi 15 mars. Un droit dégainé par le président américain pour bloquer une résolution du Congrès et libérer en urgence des fonds pour la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique.

La veille, le Sénat lui avait infligé un véritable camouflet en votant, avec l'appui de douze sénateurs de son propre camp républicain, un texte bloquant la procédure d'urgence qu'il avait décrétée pour débloquer des fonds dédiés à la construction de l'édifice controversé.

"Le Congrès a la liberté de voter cette résolution et j'ai le devoir d'y opposer mon veto", a lancé le président américain depuis le Bureau ovale. "C'est une résolution dangereuse", a-t-il ajouté lors d'une cérémonie de signature où il était entouré de plusieurs membres de son équipe, comme pour contrecarrer l'image d'un président isolé après la véritable gifle politique reçue la veille.

À lire aussi
Donald Trump et Kim Jong-Un, à Hanoï, le 27 février 2019 international
Trump annule les sanctions contre Pyongyang parce qu'il "apprécie" Kim Jong Un

"Je crois que je n'ai jamais été aussi fier d'être debout à vos côtés aujourd'hui", a lancé le vice-président Mike Pence. "Le fait qu'il s'agisse d'une situation d'urgence est indéniable", a surenchéri la ministre de la Sécurité intérieure Kirstjen Nielsen.

Il paraît hautement improbable que le Congrès puisse outrepasser le veto présidentiel car cela nécessiterait une majorité des deux tiers dans les deux chambres.

Pendant plusieurs jours, Donald Trump avait mis la pression sur les sénateurs républicains afin d'éviter ce revers. Il avait aussi tenté, sans convaincre, de justifier la constitutionnalité de sa décision de recourir à cette mesure d'exception pour obtenir quelque huit milliards de dollars pour la construction du mur.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Amérique du Nord Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797218710
Trump utilise le premier veto de sa présidence pour financer son mur
Trump utilise le premier veto de sa présidence pour financer son mur
Après le camouflet infligé la veille par le Sénat, Donald Trump a utilisé le premier veto de sa présidence pour libérer en urgence des fonds pour la construction de son mur.
https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-trump-signe-le-premier-veto-de-sa-presidence-pour-financer-son-mur-7797218710
2019-03-15 22:53:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/r2lLw2QewrXKolo4DEjiwQ/330v220-2/online/image/2019/0315/7797218713_donald-trump-signe-le-premier-veto-de-sa-presidence-le-15-mars-2019.jpg