2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Trump pourrait réclamer 20 millions de dollars à l'actrice X Stormy Daniels

Michael Cohen, l'avocat personnel de Donald Trump, se réserve le droit de demander 20 millions de dollars à la star du porno Stormy Daniels au motif qu'elle aurait enfreint 20 fois l'accord de confidentialité qu'elle a passé avec lui.

Donald Trump le 6 janvier 2018
Donald Trump le 6 janvier 2018 Crédit : SAUL LOEB / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

La tempête entre Stormy et Trump semble loin d'être achevée. L'avocat de Donald Trump se réserve le droit de demander 20 millions de dollars à la star du porno Stormy Daniels, selon des documents juridiques. Il invoque le motif que celle-ci aurait enfreint à vingt reprises l'accord de confidentialité qu'elle a passé avec lui après une relation extraconjugale qu'elle affirme avoir eu avec le président américain et que celui-ci dément.

Stormy Daniels, de son vrai nom Stephanie Clifford, souhaite faire invalider cet accord de confidentialité signé quelques jours avant l'élection de novembre 2016 pour qu'elle garde le silence sur cette prétendue relation extraconjugale. Les avocats de Michael Cohen demandent un million de dollars pour "chacune des violations" de l'accord, selon des documents déposés vendredi 17 mars au tribunal fédéral de Los Angeles. Michael Cohen souhaite également que la star du porno arrête de faire de la publicité à l'affaire.

L'avocat de Stormy dénonce une situation inédite

"Le fait qu'un président en exercice demande plus de 20 millions de dollars en 'dommages et intérêts' bidons contre un citoyen privé, qui essaie seulement de dire au public ce qui s'est vraiment passé, est incroyable. Nous ne laisserons pas tomber et ne nous laisserons pas intimider", a réagi sur Twitter l'avocat de Stephanie Clifford, Michael Avenatti, qualifiant "d'intimidation" les propos des avocats de Michael Cohen.

Michael Avenatti avait par ailleurs affirmé vendredi sur MSNBC et CNN que sa cliente avait fait l'objet de menaces sur son intégrité physique, sans plus de détails. La Maison Blanche "condamne quiconque menace un individu, mais je ne suis pas au courant" de ces allégations, a commenté la porte-parole Sarah Sanders.

À lire aussi
Un Boeing 787 à Chicago le 20 mai 2013 (illustration). industrie
Boeing pâtit de son "obsession de la rentabilité", explique François Lenglet

Un tribunal de Los Angeles doit examiner le 12 juillet le recours de Stormy Daniels visant à invalider l'accord de confidentialité. Les avocats de Donald Trump ont également demandé vendredi 16 mars un changement de juridiction pour que l'affaire soit jugée par un tribunal fédéral et non californien. Le président a démenti fermement l'existence d'une relation intime avec Madame Clifford, 38 ans, qui a déjà proposé de rembourser les 130.000 dollars touchés en 2016 en échange de son silence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants