1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : qui est Ron Klain, le chef de cabinet de Joe Biden ?
2 min de lecture

États-Unis : qui est Ron Klain, le chef de cabinet de Joe Biden ?

PORTRAIT - Cette semaine, nous présentons chaque jour un membre du gouvernement formé par le nouveau président américain. À commencer par le chef de cabinet, Ron Klain, figure méconnue mais respectée aux États-Unis.

Ron Klain, déjà aux cotés de Joe Biden en 2014
Ron Klain, déjà aux cotés de Joe Biden en 2014
Crédit : MARK WILSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
États-Unis : qui est Ron Klain, le chef de cabinet de Joe Biden ?
04:14
Lionel Gendron - édité par Gaétan Trillat

Avec la pandémie et l’attaque du Capitole, le processus de confirmation par le Sénat a pris du retard. Mais le cabinet de Joe Biden, c’est-à-dire le gouvernement, se dessine. En premier lieu, on trouve l’homme-orchestre de cette équipe : le "Chief of staff", l’équivalent du secrétaire général de l'Élysée en France. Il s'agit d'un fidèle de Joe Biden, Ron Klain.

C’est vraiment le pilier de l’édifice, le seul qui peut entrer dans le bureau ovale sans demander la permission. Ceux qui ont vu la série The West Wing avec Marteen Sheen, une série très réaliste sur le fonctionnement de la Maison Blanche, savent à quel point le secrétaire général est incontournable, pour le fonctionnement du gouvernement mais aussi pour les rapports avec les parlementaires. C’est une sorte de Premier ministre doublé d'un secrétaire général de l’Élysée.

Dans un épisode de la série, le président, joué par Martin Sheen, explique comment nommer un bon secrétaire général. "Est-ce que vous avez un meilleur ami ? Est-il plus que intelligent vous ? Voilà comment on désigne un chief of staff."

Priorité à l'épidémie

Aux États-Unis, Ron Klain est surtout connu par ceux qui s’intéressent un minimum à la politique. Ce n’est pas non plus une grande figure médiatique. Âgé de 59 ans, diplômé de Harvard, il a commencé à travailler pour Joe Biden à la fin des années 80, quand ce dernier était président de la commission judiciaire au Sénat. Ensuite il a été son conseiller, il a écrit ses discours lors de ses tentatives infructueuse à l’investiture démocrate en 1988 et en 2008.

À lire aussi

Il s’est impliqué aussi dans la campagne présidentielle de Bill Clinton. Comme il est brillant, il a souvent fait office de sparring-partner quand les candidats s’entraînent avant un débat télévisé : il l'a fait pour Al Gore, John Kerry, Barack Obama Hillary Clinton et Joe Biden.
Il a un CV bien rempli : il a été conseiller de Barack Obama et chef du cabinet du vice-président Joe Biden, lors du premier mandat Obama. Autant dire que les deux hommes se connaissent parfaitement.

Que va-t-il gérer en priorité ?

Il va être sur tous les fronts mais l’urgence, c’est l'épidémie de coronavirus. Il a une expérience dans ce domaine. Barack Obama l’avait choisi en 2014 pour coordonner la lutte contre l’épidémie d’Ebola. Ce n’est pas du tout la même ampleur, mais Ron Klain a les codes pour ce genre de crise.

Il est probable qu’à la fin du premier mois de la présidence de Joe Biden, on compte un demi-million de morts de la Covid-19 aux États-Unis. Sa bonhommie apparente, sa capacité à écouter, à décider seront nécessaires. Sa nomination a d’ailleurs été saluée par la gauche du parti démocrate avec Elizabeth Warenn. Et peu de républicains ont trouvé à y redire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/