1 min de lecture Santé

Coronavirus : les États-Unis dépassent la barre des 25 millions de cas recensés

Les États-Unis ont dépassé ce dimanche, la barre des 25 millions de cas de Covid-19 depuis le début de la pandémie.

Des médecins ambulanciers transportant un patient Covid, à l'hôpital Coral Gables, près de Miami, aux États-Unis, le 30 juillet 2020.
Des médecins ambulanciers transportant un patient Covid, à l'hôpital Coral Gables, près de Miami, aux États-Unis, le 30 juillet 2020. Crédit : CHANDAN KHANNA / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Quelques jours après l'entrée en fonctions de Joe Biden qui a fait de la lutte contre cette maladie sa priorité, les États-Unis ont officiellement passé dimanche 24 janvier, la barre des 25 millions de cas de Covid-19 recensés depuis le début de la pandémie. L'université Johns Hopkins, qui fait référence, a comptabilisé dans la matinée 25.003.695 de personnes infectées. Plus de 417.000 personnes ont en outre succombé à la Covid-19 dans le pays, selon la même source.

Les États-Unis sont le pays le plus touché au monde en valeur absolue par la pandémie. Après un pic de l'épidémie le 12 janvier, la moyenne hebdomadaire des nouveaux cas commence à baisser, selon les données du Covid Tracking Project. Le bilan des morts suit la même trajectoire.

Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique des États-Unis, s'attendent désormais à ce qu'entre 465.000 et 508.000 Américains soient décédés de la Covid-19 d'ici le 13 février.

La priorité de Biden

Dans ce contexte, Joe Biden a fait de la lutte contre la pandémie la priorité la plus urgente de son mandat. Son administration a dévoilé jeudi une feuille de route détaillée pour lutter contre la Covid-19 en augmentant vaccinations et dépistages. Elle souhaite aussi demander des fonds au Congrès, qui incluent 20 milliards pour les vaccins et 50 milliards pour les tests.

À lire aussi
New York
Coronavirus aux États-Unis : faut-il s'inquiéter d'un variant new-yorkais ?

Le démocrate s'est engagé à ce que 100 millions de doses du vaccin contre le coronavirus soient injectées lors des 100 premiers jours de son mandat. Le pays s'accroche aussi à l'espoir de l'autorisation de nouveaux vaccins dans les prochaines semaines, dont celui de Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu'une seule dose.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé États-Unis Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants